Richard Noble

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noble (homonymie).
Richard Noble (à gauche).
Le Thrust2.

Richard Noble (OBE), né le 6 mars 1946 à Édimbourg (Écosse), fut notamment à bord de Thrust2 le détenteur du record de vitesse terrestre, entre 1983 et 1997.

Biographie[modifier | modifier le code]

Éduqué au collège de Winchester jusqu'en 1964, il entra ensuite à l'école militaire de Towyn, rejoignant alors l'Imperial Chemical Industries aux départements peintures puis fibres. En 1971 débuta son intérêt pour divers challenges, comme lors du raid automobile Londres-Le Cap, et retour en passant par l'Inde. En 1974 il entra chez GNK, et durant six années il exporta la vente de technologies du bâtiment à l'étranger. Dans le même temps il fut le directeur de sa propre compagnie Thrust Cars Ltd jusqu'en 1983, dédiée au programme Thrust2, second véhicule -propulsé par un turboréacteur Rolls-Royce Avon- à dépasser la barre des 1 000 km/h après celui de Gary Gabelich (le Blue Flame) treize ans plus tôt.

Ayant appris à voler, Noble créa en 1984 l'avion de tourisme en métal ARV Super2 avec sa nouvelle société ARV Aviation de 125 personnes, équipé alors du nouveau moteur Hewland AE75, en tirant partie d'une interruption de production de la société Cessna. Il fut fabriqué à 35 exemplaires, tous vendus, avant la fermeture de son lieu de production sur l'île de Wight en 1988. Sous le nom d'Opus il tenta un redémarrage de production en Caroline du Nord (USA) en 2006.

Le désert de Black Rock.

Il a été le directeur de projet Thrust SSC, pour le véhicule qui a établi le record actuel de vitesse terrestre en cours de validité, réalisé dans le désert de Black Rock en 1997. Il fit démarrer le concept en 1994, pour une durée de quatre ans. Ce fut le premier engin à dépasser au sol le mur du son (Mach 1,016), le 15 octobre 1997 avec à son bord Andy Green.

Il eut cependant également des projets non aboutis, tels l'Atlantic Sprinter entre 1988 et 1992 (pour décrocher le ruban bleu avec un navire de haute technologie), le Programme Funding en 1993 et 1994 (une société de financement de programmes télévisés), et le Farnborough F1 de 1998 à 2002 (une compagnie d'avions-taxis monomoteurs à turbopropulseur et à ailes très basses, de six places capables d'utiliser de très courtes pistes).

Il travaille désormais sur l'idée du Bloodhound SSC avec des écoles d'ingénieurs anglais, pour développer un véhicule terrestre capable d'atteindre les 1 000 mph.

Records personnels[modifier | modifier le code]

  • 1980 (25 septembre): records britanniques du mile et du kilomètre lancés;
  • 1983 (4 octobre): record absolu de vitesse terrestre, à 1 019,47 km/h (sur 1 mile départ lancé);
  • 1987: triple traversée de l'Atlantique la plus rapide, en 10 heures et 17 minutes à bord du Concorde.

Distinctions et responsabilités[modifier | modifier le code]

  • Officier de l'ordre de l'Empire britannique, en 1983;
  • Trophée Segrave, en 1983;
  • Driver of the Year, en 1983 (par la Guild of Motoring Writers);
  • Médaille Henry Segrave, en 1997;
  • Membre honoraire de l'Association of Aerospace Universities, en 2008;
  • Président de la Brooklands Society, en 2008;
  • Professeur honoraire à la Faculté de l'Environnement et des Technologies de l'Université d'Angleterre de l'OuestBristol), en 2009 (et docteur honoraire de plusieurs autres universités anglaises);
  • Président de la Motor Neurone Disease Association, en 2009;
  • Jim Clark Award, en 2011.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

L'équipe du Thrust SSC en 1997 (Richard Noble en premier plan et saluant).
  • Thrust: The Remarkable Story of One Man's Quest for Speed, par Richard Noble et David Tremayne (avec la collaboration de Andy Green), éd. Partridge Press, octobre 1998 (rééd. octobre 2012 chez Bantam Books, ISBN 978-0857501547), 318p.

Liens externes[modifier | modifier le code]