Thomas Hughes (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomas Hughes.
Thomas Hughes (écrivain)

Thomas Hughes (20 octobre 1822 - 22 mars 1896) est un écrivain britannique inventeur de l'idée de muscular christianity, à la suite du pasteur Charles Kingsley. Son roman Tom Brown's Schooldays[1], publié en 1857, décrit, à travers les années de scolarité d'un jeune homme à Rugby, un idéal de vie fondé sur des valeurs morales. Le personnage principal est inspiré de Thomas Arnold (1795-1841), directeur de l'école de Rugby et grand réformateur de l'enseignement.

En 1854, il participa à la création du Working Men's College.

Romans[modifier | modifier le code]

Romans autobiographiques[modifier | modifier le code]

  • Religio Laici (1861)
  • A Layman's Faith (1868)
  • Alfred the Great (1870)
  • Memoir of a Brother (1873)
  • The Old Church; What Shall We Do With It? (1878)
  • The Manliness of Christ (1879)
  • True Manliness (1880)
  • Rugby Tennessee (1881)
  • Memoir of Daniel Macmillan (1882)
  • G.T.T. Gone to Texas (1884)
  • Notes for Boys (1885)
  • Life and Times of Peter Cooper (1886)
  • James Fraser Second Bishop of Manchester (1887)
  • David Livingstone (1889)
  • Vacation Rambles (1895)
  • Early Memories for the Children (1899)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • D. Barjot et F. Mathis (dir.), Le Monde britannique (1815-1931), Paris,‎ 2008, p. 95.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tom Brown, Scènes de la vie du collège en Angleterre, Thomas Hugues, Hachette, Paris, 1888.

Articles connexes[modifier | modifier le code]