Thierry de Chartres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thierry de Chartres est un philosophe platonicien du XIIe siècle, mort avant 1155, probablement 1150. Il est également appelé Thierry le Breton.

Théologien, et philosophe, il est, avec son frère Bernard de Chartres, un des grands noms de la célèbre École de Chartres.

Il rédige In Hexaemeron sur les six jours de la création, ainsi que Heptateuque, le traité des sept arts libéraux. Son œuvre s'attache à syncrétiser le Timée de Platon avec le récit de la Genèse. On trouve aussi chez Thierry de Chartres une réflexion mathématique sur la trinité, à partir des idées pythagoriciennes sur l'Un et sur les nombres (Commentaire sur le 'De Trinitate' de Boèce).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

non traduits du latin

  • Commentaire sur le 'De Trinitate' de Boèce, in N. Häring (éd.), The Commentaries on Boethius by Thierry of Chartres and His School, Toronto, Pontifical Institute, 1971.
  • Commentaire sur le Traité de l'invention rhétorique [de Cicéron] (De inventione rhetorica)
  • Commentaire sur la rhétorique à Herennius [de Cicéron] (In Rhetoricam ad Herennium)
  • Heptateucon
  • Traité sur l'oeuvre des six jours (De sex dierum operibus)

Études[modifier | modifier le code]

  • Benoît Patar, Dictionnaire des philosophes médiévaux, Longueuil (Québec), 2006, s. v. Thierry de Chartres, p. 419-421 avec bibliogr. (ISBN 978-2-7621-2741-6) (partiellement en ligne).
  • C. Connochie-Bourgne, "L'oeuvre des six jours selon Thierry de Chartres", in D. James-Raoul et O. Soutet (dir.), Par les mots et les textes. Mélanges offerts à Claude Thomasset, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 2005, p. 177-190.
  • Max Lejbowicz, Le premier témoin scolaire des Éléments arabo-latins d'Euclide : Thierry de Chartres et l'Heptateuchon, dans Revue d'histoire des sciences, 56-2, Paris, 2003, p. 347-368 (en ligne).
  • Étienne Gilson, La philosophie au Moyen Âge, Payot, 1976, p. 268-272.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]