The Mask, la série animée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mask.

The Mask, la série animée

Titre original The Mask: The Animated Series
Genre Série d'animation,
fantastique
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine syndication
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 54
Durée 22 minutes
Diff. originale 12 août 199513 décembre 1997

The Mask, la série animée (The Mask: The Animated Series) est une série télévisée d'animation fantastique américaine en 54 épisodes de 22 minutes, inspirée de la série de comics et du film éponymes. Produite par Film Roman Productions et Sunbow Productions, elle a été diffusée entre le 12 août 1995 et le 13 décembre 1997 en syndication.

En France, la série a été diffusée à partir du 1er juillet 1996 sur Canal+ et rediffusée à partir du 6 octobre 1996 sur M6 dans l'émission M6 Kid, puis sur Cartoon Network et sur Orange Ciné Happy en 2012.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un banal employé de banque, Stanley Ipkiss, qui voue une passion pour les cartoons de Tex Avery trouve un ancien masque doté d'extraordinaires pouvoirs. Chaque fois qu'il met le masque, il devient le Mask, personnage sûr de lui, plein de ressources et dotés de pouvoirs incroyables. Utilisant ce masque pour le bien, il tente de lutter contre les différents criminels de la ville. Cependant, d'autre convoitent ce masque notamment le scientifique Prétorius.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Stanley Ipkiss alias le Mask : le personnage principal de la série. Au lieu de se débarrasser du Masque comme il le fait dans le film, Stanley l'a conservé. Il essaye souvent de s'en débarrasser réellement dans la série, le jetant ou tentant (en vain) de le détruire, mais à chaque fois, il est forcé de le récupérer à cause de graves problèmes, généralement un nouvel ennemi. Il l'utilise pour affronter divers ennemies, souvent surnaturels (dont même Satan à un certain point de la série). Sa personnalité est double, le masque l'alternant : alors que Stanley est un homme timide, plutôt paumé et doté d'un fort sens de la responsabilité, le Mask, s'il n'est pas ultra-violent comme dans le comic, se montre sans sérieux et souvent irresponsable, ridiculisant volontiers les policiers et allant parfois, selon Stanley, jusqu'à « aller faire du water-polo au Coco Bongo plutôt que de combattre le crime ». Les deux personnalités sont si opposés qu'elles se réfèrent souvent à elles comme s'il s'agissait de deux personnes différentes, bien qu'ils partagent les mêmes connaissances et sont en fait en quelque sorte deux facettes de la même personne.
  • Milo : le chien de Stanley. Son attitude est variable, il tend tantôt à agir stupidement, tantôt à faire preuve d'une intelligence surprenante. À plusieurs reprises, il porte lui-même le Masque, dans tel cas, il devient un chien avec une énorme tête verte aux crocs hypertrophiés et des pouvoirs similaires au Mask, dont il se sert souvent pour donner à sa tête la forme de celles d'autres animaux (requin, taureau, dragon...).
  • Peggy Brandt : une reporter amie de Stanley, et l'une des rares personnes à connaître son secret. Elle l'a livré dans le film à des criminels (fait mentionné dans la série), rendant leur amitié plus froide, mais s'est peu à peu réconciliée avec lui après qu'elle lui eut plusieurs fois sauvé la vie. Elle s'oppose en général à ce que Stanley se débarrasse du Masque, et se plaît à faire des reportages dangereux, la mettant souvent en mauvaise posture. Bien qu'il n'y ait jamais eu d'allusion directes dans la série suggérant que Stanley et elle avaient des sentiments l'un pour l'autre, elle fait partie des nombreuses femmes à qui le Mask fait plusieurs fois des avances. Elle est la seule véritable amie de Stanley, acceptant de garder son secret malgré le grand reportage que ça lui apporterai.
  • Le lieutenant Mitch Kellaway : un lieutenant de police brutal et colérique cherchant obstinément à arrêter le Mask. Il se doute bien que Stanley est le Mask, mais n'est jamais parvenu à le prouver, et encore moins à l'arrêter, se faisant ridiculiser presque à chaque fois.
  • Le détective Doyle : le partenaire du lieutenant Kellaway. Un peu obèse, gourmand et plutôt incompétent, il demeure assez sympathique et moins convaincu que le lieutenant que le Mask est un criminel. Dans certains épisodes, il aide même le héros. Il est révélé dans Le Justicier masqué qu'il est fan de comics.
  • Charlie Schumaker : l'ami de Stanley, devenu le directeur de la banque après les évènements du film. Vantard, il cherche souvent à séduire des femmes et exploite parfois Stanley en le faisant faire son travail à sa place.

Autres personnages[modifier | modifier le code]

Ennemis[modifier | modifier le code]

Tout au long de la série, le Mask affronte un grand nombre d'ennemis. Beaucoup sont des parodies de super-vilains ou autres, et tous, à l'exception de Walter, ont été créés pour la série.

  • Pretorius : un savant fou et génie du mal qui joue le rôle de principal adversaire du Mask. Utilisant sa science, Prétorius a détaché sa tête de son corps et lui implanter des pattes d'araignées lui permettant de se déplacer d'elle-même et de s'accrocher sur un corps robotique indépendant imitant son ancien corps (bien qu'il n'emploie aussi en certaines occasions d'autres corps robotiques plus puissants). La tête possède aussi quelques armes, telles qu'une pointe pouvant jaillir du cou. L'objectif récurrent de Prétorius est d'obtenir ou de contrôler le Mask (dont il est au courant de l'identité) pour l'aider dans ses expériences sinistres qui, si elles aboutissaient, pourraient causer la mort de plusieurs centaines de personnes. Dans certains épisodes, il cherche aussi à conquérir le monde. Prétorius prétend souvent agir pour le bien de la science plutôt que l'argent. Il est apparemment une caricature du chef criminel Eugène Rapaz dans le comic original (tous deux ont le même visage, et Prétorius porte des implants optiques similaires au lunettes noires rondes de Rapaz).

Durant un épisode, Prétorius porte brièvement le Masque, et devient alors une immense tête verte sur des pattes d'araignée mi-métalliques mi-organiques. Comme le personnage de Tyrell dans le film, il garde apparemment sa personnalité d'origine.

  • Walter : un personnage massif et de grande taille issu du comic, représenté ici comme l'homme de main de Prétorius. Silencieux (peut-être muet) et brutal, Walter a la particularité d'être incroyablement fort et résistant, capable de briser le métal ou la roche et de résister même à des explosions, des chutes de plusieurs fois sa hauteur, etc. Très récurrent, il poursuit en général Stanley en espérant lui prendre le Masque, sans succès. Dans un épisode, il réussit à le lui prendre, mais, de même que dans le comic, le Mask est sans effet sur lui.
  • Dr Amelia Chronos : elle cherche sans cesse un moyen de dominer le monde en contrôlant le temps. Elle ne possède pas de vrais pouvoirs, mais utilise une grande variété de machines et appareils pour contrôler, manipuler et changer le temps. Ces appareils incluent une montre permettant de ralentir ou accélérer le temps pour tous sauf elle, une machine à voyager dans le temps ou encore un portail permettant d'invoquer ce qu'elle voulait d'une autre époque pour combattre le Mask (dinosaures, chevaliers, robots du futur...). Tous ces objets font d'elle une ennemi très douée, capable de causer à le Mask des problèmes que peu d'autres ennemis pourraient faire.
  • Skillit : Skillit, le prince du royaume des Ombres, est un enfant/lutin doté d'une ombre capable d'agir comme un être indépendant et de voler les ombres des autres. En volant de cette manière les ombres, il absorbait la jeunesse des gens, les laissant vieillis à long terme, tandis que lui-même restait ainsi jeune. Cela lui a permis de conserver un aspect d'enfant, bien qu'il soit âgé de plusieurs millénaires. Il peut aussi voler, projeter des éclairs ou passer par les miroirs d'un endroit à un autre. Tout son pouvoir réside dans son ombre : sans elle, il est un enfant normal, sans pouvoir ni jeunesse éternelle.
  • Flastoche et Poiskaille alias Doc et Eddie (Putty Thing and Fish Guy) : Doc et Eddie étaient à l'origine deux adolescent obsédés par les comics et rêvant de devenir des super-héros. Persuadés qu'ils acquériraient des pouvoirs s'ils étaient exposés à des radiations puis mordus par un insecte, ils se rendirent dans une centrale nucléaire. Ils parvinrent à s'exposer aux radiations, mais oublièrent d'amener l'insecte, et tombèrent malade suite aux radiations. Ils furent ensuite emmenés en ambulance, mais, sur le chemin, l'ambulance les fit tomber, et Doc tomba dans une boutique de mastic tandis qu'Eddie atterrit dans un aquarium. En conséquence, Doc devint Flastoche, une immense créature en matière gluante, capable de se déformer, s'étirer, de changer de taille et de former des armes avec son corps (marteaux-mains, bras lance-pierre, mains-enclumes, pile de mastic) . Eddie, en revanche, devint Poiskaille, une sorte de gros poisson sans aucun pouvoir forcé de passer son temps sous la protection de Flastoche. Stupidement, bien qu'il soit un poisson, Poiskaille ne peut même pas nager ou aller sous l'eau, et il est souvent victime de plaisanteries de the Mask. Dans l'épisode Le Bon, la Brute et le Merlan, Poiskaille porte le Mask qui le fait combattre Flastoche. Ce dernier ; poussé dans une cuve de déchets nucléaires par le mask acquiert un nouveau pouvoir : il peut cracher des rayons radioactifs.
  • Kablamus : Kablamus est un homme aux cheveux verts, dotés de la faculté de se faire lui-même gonfler jusqu'à provoquer une puissante explosion, sans pour autant mourir, et revenant à la place à sa taille normale. Il porte une ceinture de grenades, qui explosent en principe avec lui pour amplifier sa puissance, ou lui sert à se retenir de gonfler. Son objectif le plus récurrent est de faire sauter Edge City.
  • Lonnie le Requin (Lonnie the Shark) : Lonnie le Requin est un chef criminel ayant des griffes, des dents semblables à des crocs et une coiffure à la forme d'un aileron de requin. Il possède un associé nommé Pete, ainsi que son propre gang de motards, ce dont il se sert pour semer le chaos dans Edge City.
  • Gorgonzola, la reine-gruyère (Gorgonzola the Cheese Witch) : Gorgonzola est une sorcière maléfique et folle jadis emprisonnée dans une amulette. Au cours de l'épisode Mask au gratin, Jennifer, la nièce archéologue de Mme Pilpoil, trouve et récupère l'amulette, déclenchant à son insu une malédiction qui la transforme chaque nuit en Gorgonzola. La reine-gruyère utilise une variété de pouvoirs basées sur le fromage, sa principale étant de projeter depuis ses yeux des rayons qui changent tout ce qu'ils touchent (y compris les humains) en gruyère. Une fois la malédiction brisée, les personnes et objets ainsi transformées retrouvent leur forme d'origine.
  • Satan : le diable en personne apparaît dans Un boogey d'enfer, lorsque Stanley désespère en pensant n'être qu'un perdant sans le Mask. Satan apparaît alors sous un aspect humain, et lui fait signer un contrat (sans lui montrer les conditions) en lui affirmant qu'il deviendra ainsi gagnant. Le résultat est efficace, Stanley gagnant sans utiliser le Mask deux concours d'affilée et étant élu vice-président de la banque. Cependant, Satan revient peu après pour réclamer le prix : Stanley doit désormais aller en Enfer. Après de multiples péripéties, cependant, le Mask parvient à arranger les choses, et Stanley échappe finalement au contrat.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

  • Mme Pilpoil (Mrs. Peenman) : la vieille concierge brutale, colérique et égoïste de Stanley, sur qui elle passe en général son temps à hurler sous le moindre prétexte. Très souvent, cela la conduit à devenir l'une des victimes favorites du Mask en guise de vengeance. Elle a une nièce archéologue, Jennifer, qui a été malgré elle et à son insu la reine-gruyère. À l'opposé exact de sa tante, Jennifer est belle et aimable, y compris avec Stanley.
  • Mortimer Tilton : le maire égocentrique et vantard d'Edge City, qui passe en général plus de temps à inaugurer des statues de lui-même qu'à s'occuper de sa ville. Il est révélé plus tard dans la série qu'il est en réalité très corrompus. Il a eu une liaison avec une danseuse exotique, qui, par la suite, a tenté à une reprise de le faire exploser avec elle à la dynamite pour se venger d'avoir été abandonnée, mais en a été empêchée par le Mask.
  • Bébé : le bébé de la voisine de Stanley. Cette dernière le lui confie parfois lorsqu'elle doit aller faire quelque chose où elle ne peut l'emmener. Presque à chaque fois que Stanley le garde, le bébé s'empare du Mask, et devient alors un bébé à tête verte capable de dévaster un magasin entier juste pour avoir des sucreries.
  • Dr Arthur Newman : le psychiatre cynique de Stanley. Newman ne croit pas en l'existence du Mask, il est persuadé que ce dernier n'est qu'un « ami imaginaire » créé par Stanley pour représenter son vrai fond. Au cours d'un épisode, Newman entre en possession du Mask et devient lui-même un ennemi pendant un moment, s'associant à Prétorius et tentant de tuer Stanley. Ironiquement, il refuse de croire aux pouvoirs de l'objet même lorsqu'il le possède.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : The Mask: The Animated Series
  • Titre français : The Mask, la série animée
  • Création : Mike Werb, Michael Fallon
  • Réalisation : Tom Tataranowicz, Barry Caldwell, Larry Houston, Dan Hennessey
  • Musique : Christopher Neal Nelson
  • Production : Gary Hartle, Carole Weitzman
  • Sociétés de production : Film Roman Productions, Sunbow Productions
  • Société de distribution : New Line Television
  • Pays : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Langue : anglais
  • Nombre d'épisodes : 54 (3 saisons)
  • Durée : 22 minutes
  • Dates de première diffusion : Drapeau des États-Unis États-Unis : 12 août 1995 ; Drapeau de la France France : 1er juillet 1996

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (1995)[modifier | modifier le code]

  1. L’herbe est toujours plus verte chez le Mask / Être ou ne pas être... - 1re partie (The Mask Is Always Greener on the Other Side - Part 1)
  2. L’herbe est toujours plus verte chez le Mask / Être ou ne pas être... - 2e partie (The Mask Is Always Greener on the Other Side - Part 2)
  3. Les Mutants (The Terrible Twos)
  4. Le Bébé masqué (Baby's Wild Ride)
  5. L’Ombre du Skillit (Shadow of a Skillit)
  6. Une petite sœur pour le Mask (Sister Mask)
  7. La Fiancée de Pretorius (Bride of Pretorius)
  8. Psychologie inversée (Double Reverse)
  9. Le Psycho-rap (Shrink Rap)
  10. Mask maire (Mayor Mask)
  11. Mask martien (Martian Mask)
  12. Combien vaut ce chien dans la boîte de conserve ? (How Much Is That Dog in the Tin Can?)
  13. La Nuit d'Halloween (All Hallow's Eve)
  14. Double Personnalité (Split Personality)
  15. Le Noël du Mask (Santa Mask)

Deuxième saison (1996)[modifier | modifier le code]

  1. Minute papillon (A Comedy of Eras)
  2. Des verts et des pas murs (Goin' for the Green)
  3. Le Mask et la Plume (Flight as a Feather)
  4. Le Bon, la Brute et la Merlan (The Good, the Bad and the Fish Guy)
  5. Inauguration surprise (Malled)
  6. Télé-surfer (Channel Surfin')
  7. Mask au gratin (Mask au Gratin)
  8. Les dinosaures sont de retour (Jurassic Mask)
  9. Le Cinéma et moi (You Oughta Be in Pictures)
  10. Rencontre du deuxième type vert (For All Mask-Kind)
  11. Mariages et pas d'enterrement (Up the Creek)
  12. Un boogie d'enfer (Boogie with the Man)
  13. Retour vers le passé (What Goes Around Comes Around)
  14. Une île de rêve (All Hail the Mask)
  15. La Grande Parade (Power of Suggestion)
  16. Le Bras droit du président (Mr. Mask Goes to Washington)
  17. Monsieur Météo (Rain of Terror)
  18. Le Cerveau et sa bande (The Mother of All Hoods)
  19. Mégaglycemie (To Bee or Not to Bee)
  20. Le Philtre d'amour (Love Potion Number 8 1/2)
  21. Le Virus informatique (Cool Hand Mask)
  22. Mask, prends garde à toi (Broadway Malady)
  23. Mask au pays des Ombres (Enquiring Masks Want to Know)
  24. Mask au 23e siècle (Future Mask)
  25. Destin hermétique (Sealed Fate)
  26. Mask au Paradis (The Angels Wanna Wear My Green Mask)
  27. La Rébellion des chasseurs du Bounty (Mutiny of the Bounty Hunters)
  28. Le Congrès des malfaiteurs (Convention of Evil)
  29. Vert marine (The Green Marine)
  30. Pour une poignée de billets verts (Counterfeit Mask)

Troisième saison (1997)[modifier | modifier le code]

  1. Roulez jeunesse (Little Big Mask)
  2. L'Aventure intérieure (Fantashtick Voyage)
  3. Le Justicier masqué (They Came from Within)
  4. Histoires à se moucher debout (To Have and Have Snot)
  5. L'Anniversaire du Mask (Mystery Cruise)
  6. De la concurrence (The Goofalotatots)
  7. Quand les cochons gouverneront le monde (When Pigs Ruled the Earth)
  8. La Planète du marchand de glaces / Quand Stanley rencontre Ace (The Aceman Cometh)
  9. Le Magicien (Magic)

Commentaires[modifier | modifier le code]

À priori, cette série animée se déroule dans la continuité du film homonyme. Cependant, certains éléments sont contradictoires avec celui-ci : ainsi, certains personnages, comme Dorian Tyrell et Tina Carlyle, n'y apparaissent pas, et, contrairement au film, Stanley peut utiliser le masque le jour comme la nuit ; masque qu'il a d'ailleurs jeté à la fin du film mais toujours en possession dans la série. On peut noter que l'objet magique est de couleur brune et de forme arrondie alors que dans le film, il est directement vert et plus cubique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]