Swissmint

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Swissmint

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Swissmint bâtiment à Berne

Création 1848
Dates clés 1850
Forme juridique Entreprise d'État
Siège social Drapeau de Suisse Berne (Suisse)
Direction Kurt Rohrer
Activité Monnaie, Numismatique
Société mère Département fédéral des Finances
Site web www.swissmint.ch

Swissmint est l'entreprise publique qui s'occupe de la frappe de la monnaie suisse. Elle dépend du département fédéral des finances et travaille en étroite collaboration avec la Banque nationale suisse (BNS).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1848, les Cantons délèguent à la Confédération, à travers la nouvelle Constitution fédérale, le droit de battre monnaie :

« La monnaie relève de la compétence de la Confédération; le droit de battre monnaie et celui d'émettre des billets de banque appartiennent exclusivement à la Confédération. »

— Constitution fédérale, article 99, alinéa 1

Swissmint est alors créée[1] pour assurer la production des monnaies courantes, mais également la frappe des pièces commémoratives en édition limitée. Rapidement, l'entreprise devient également l’instance officielle pour des expertises, entre autres, d’authentification.

Activités[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, outre ses activités traditionnelles, Swissmint assure aussi la commercialisation et la distribution des pièces commémoratives et des pièces destinées aux collectionneurs numismates. Les pièces de collections sont frappées en deux qualités numismatiques : « Flan bruni » et « Fleur de coin ». Ces pièces sont frappées en petites quantités (quelques milliers d'exemplaire pour les versions « Flan bruni » et quelques dizaines de milliers d'exemplaires pour les versions « Fleur de coin ». Le bénéfice généré par la commercialisation de ces pièces est destiné au soutien d'activités culturelles suisses. En 2009, l'une des pièces commémoratives est ainsi consacrée au Musée suisse des transports, qui fête son cinquantenaire.

En 2009, Swissmint produira 160 millions de pièces[2], ce qui représente la somme de 62 650 000,00 CHF[3]. La production des billets de banque reste toutefois réservée à la Banque nationale suisse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loi fédérale du 22 décembre 1999 sur l'unité monétaire et les moyens de paiement. Art. 4  : Émission des pièces de monnaie courantes
    Alinéa 1. « La Confédération peut gérer un institut de la monnaie fédérale. »
  2. Bulletin d'information bisannuel de Swissmint, p.2 n° 1/09, janvier 2009
  3. Selon tableau de frappe 2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


46° 56′ 26″ N 7° 26′ 54″ E / 46.940614, 7.448269