Sphinx du laurier-rose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Sphinx du laurier-rose (Daphnis nerii), est un lépidoptère appartenant à la famille des Sphingidae. C'est un papillon migrateur de l'Afrique vers l'Europe

Dénomination[modifier | modifier le code]

Synonyme[modifier | modifier le code]

Deilephila nerii

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

revers du Sphinx du laurier-rose

Le Sphinx du laurier-rose se nomme Oleander Hawk-moth en anglais, Oleanderschwärmer en allemand et Esfinge de la Adelfa en espagnol.

Description[modifier | modifier le code]

Le Sphinx du laurier-rose, comme tous les Sphingidae a un corps trapu. Son corps et ses ailes sont verts ornés de lignes sinueuses d'un vert plus foncé et d'un rose saumon plus ou moins marqué.

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille peut être verte, jaune ou brune[1].

Biologie[modifier | modifier le code]

Sphinx du laurier rose

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

C'est un papillon qui migre de l'Afrique sub-tropicale et tropicale vers l'Europe chaque année et qui ne peut y survivre au froid de l'hiver.

En Europe il est présent de juin à octobre en deux générations[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Ses plantes hôtes sont le laurier-rose et la pervenche[3].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il se rencontre de façon permanente en Afrique tropicale, en Afrique du Nord, dans l'est de l'Afghanistan, dans le sud-est de l'Asie et aux Philippines. Il est migrateur dans le sud et le centre de l’Europe, dans le sud de la Russie, en Inde et à Ceylan. Il s'est établi à Hawaï en 1974, et à l'Île de Guam[4],[5],[6].

Distribution de Daphnis nerii, en vert l'habitat permanent, en bleu les lieux de migration

Biotope[modifier | modifier le code]

En particulier les bords des rivières où poussent les lauriers roses[7]

Illustration de la British Entomology

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Philatélie[modifier | modifier le code]

Ce papillon figure sur une émission d'Israël de 1965 (valeur faciale : 0,08 l).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P.C. Rougeot, P. Viette, Guide des papillons nocturnes d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, Lausanne 1978.