Simone de Saint-Exupéry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Exupéry (homonymie).

Simone de Saint-Exupéry, née en 1898, décédée en 1978, est une archiviste paléographe et femme de lettres française qui fit carrière en Indochine.

Sa vie[modifier | modifier le code]

Simone de Saint-Exupéry, fille de Jean de Saint-Exupéry et de son épouse, née Marie Boyer de Fonscolombe, est aussi la sœur d'Antoine qui la surnommait « Monot ».

Diplômée de l'École des chartes, où elle est entrée en 1922, elle y soutient en 1928 une thèse intitulée Histoire de l'abbaye bénédictine d'Ambronay, des origines à la Révolution. Après avoir été conservateur-adjoint à Lyon, elle est, en 1933, nommée à Saïgon où sa carrière de chartiste se déroulera pendant vingt-cinq ans à Hanoï et à Saïgon.

Elle est l'auteur de quelques articles sur son frère et, comme lui séduite par la littérature, d'un récit sur son enfance, empreint d’une poésie délicate : Cinq enfants dans un parc.

Ses écrits[modifier | modifier le code]

  • Météores, 1943.
    Sous le pseudonyme de Simone de Rémens.
  • Paul Boudet 1889-1948, 1948.
  • « Vacances de Pâques », dans Résonances, 15 avril 1956.
  • « Un épisode peu connu de l'Histoire du Velay : Monseigneur de Maupas, Évêque du Puy et le Comte de Vallon Fléau du Languedoc », dans le Bulletin Historique de la Société Académique du Puy-en-Velay et de la Haute-Loire, 1962.
  • Les archives du maréchal Ney et de sa famille conservées aux Archives nationales, 1962.
  • Saint-Exupéry, 1968. Ouvrage collectif.
  • « La Patrie de l’enfance », dans Icare, n° 98, Été-Automne 1974.
  • Cinq enfants dans un parc, éd. A. Cerisier, Gallimard, 2000.