Shannon Wright

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wright.

Shannon Wright

Description de l'image  Shannon Wright-5.jpg.
Informations générales
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Rock indépendant, folk rock
Instruments Guitare
Labels Touch and Go Records, Quarterstick, Vicious Circle


Shannon Wright est une autrice-compositrice-interprète de folk et de rock, originaire de Jacksonville en Floride[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Shannon Wright (guitare, chant) faisait partie du trio Crowsdell[1] formé en 1991 à Jacksonville avec Paul Howell à la basse et Laurie Anne Wall à la batterie. Le groupe sortit quelques 7 pouces sur de petits labels indépendants tels que Jettison ("Meany," "Lickity Split") ou Figurehead ("Darren," "Down" b/w "Bubbles") tout en tournant en même temps sur la côte est des États-Unis. Le groupe signa ensuite sur Big Cat Records pour l'édition d'un nouveau single (Sugar-Coated b/w Trunk) en 1994[2]. C'est sur ce même label que sortit le premier véritable album officiel du groupe, Dreamette en 1995 avec la présence de Stephen Malkmus en studio. La sortie du disque fit de Crowsdell l'un des nouveaux groupes à suivre[3] et lui permit même de tourner jusqu'en Europe.

À la suite de ce premier album, le groupe déménagea à New York et commença à travailler sur son second opus, Within the Curve of an Arm. Mais en 1998, suite a des problèmes avec leur label Big Cat Records, le groupe se sépara. À noter, Paul Howell fut un temps remplacé par Sibel Firat (qui apparaissait sur Dreamette au violoncelle) à la basse.

Suite à la dissolution de Crowsdell, Shannon Wright déménagea en Caroline du Nord[4]. Elle écrivit ses premières chansons de façon acoustique et composa son premier morceau au piano (Heavy Crown) alors qu'elle n'en avait jamais joué auparavant[5]. Elle sortit alors son premier album solo, Flighsafety, dont la pochette est une photo d'Amsterdam prise durant une tournée avec Crowsdell[6]. L'album sortit en 1999 sur Quarterstick, une subdivision du label Touch and Go.

Pour le disque suivant, Maps of Tacit (Quarterstick, Touch and Go, 2000) elle privilégia de nouveau l'acoustique, mais commença à jouer et à chanter de façon plus agressive. Sur scène, elle se produisait encore avec une guitare acoustique (branchée à un ampli), mais debout, en bougeant davantage[7]. En tournant en Europe avec Calexico, elle rencontra Philippe Couderc du label bordelais Vicious Circle en 2000 à Paris. Celui-ci lui proposa de sortir un disque sur son label[8]. L'album suivant Dyed in the wool sortit donc conjointement sur Quarterstick et Vicious Circle.

Après ses fragiles et troublants deux premiers albums solo, sur Dyed in the wool, Shannon Wright renouait avec l'électricité et jouait de la guitare électrique sur plusieurs titres. Comme sur Fligsafety, plusieurs morceaux furent enregistrés par Steve Albini[9]. Dyed in the wool est résolument plus rêche que ses prédécesseurs mais fait preuve d'un bel équilibre entre titres au piano et à la guitare.

Perishable Goods, un six titres acoustiques, sortit la même année. On y retrouvait notamment Joey Burns de Calexico, Alan Sparhawk de Low et Rachel Grimes de Rachel's, chacun sur un titre. Pour l'édition limitée du disque, les pochettes furent tamponnées à la main[10].

À noter, on retrouve également Shannon Wright sur un des disques de Rachel's, Systems/Layers, 2003. Elle chanta en effet sur Last Things Last à la demande de Jason Noble[11].

Shannon Wright ne revint ensuite qu'en 2004 avec Over The Sun, 9 titres de rock abrasif que vinrent encore attiser deux titres au piano déchirants ("Avalanche" et "Throw a blanket over the sun"). Cette fois-ci, tous les morceaux furent été enregistrés par Steve Albini. La tournée qui suivit en France fut mémorable. Accompagnée par Christina Files à la batterie, Shannon Wright y fit preuve d'un engagement total. La jeune femme est en effet connue pour ses performances scéniques, toujours très poignantes et fougueuses[12]. Elle a d'ailleurs tourné avec Nick Cave, Dirty Three, Low, Man or Astro-man? (dont le batteur Brian Teasley apparaît sur trois de ses albums), et Sleater-Kinney.

En 2004, la même année sort Yann Tiersen and Shannon Wright (Ici D'ailleurs, Vicious Circle) un album écrit à quatre mains en deux semaines avec Yann Tiersen qui s'est traduit par trois dates aux Transmusicales de Rennes au mois de décembre 2004.

Après un long silence, Let in the Light, album aux climats plus apaisés, parut en mars 2007 sur Vicious Circle et donna lieu à une tournée printanière à travers toute la France. Fin 2007, deux de ses chansons, You baffle me et Hobos on Parade furent utilisées pour le film La Clef de Guillaume Nicloux.

Fin 2009 parut uniquement en Europe Honeybee Girls enregistré avec son complice Andy Baker. Secret Blood dédié à son ami Jason Noble sortit un an plus tard et fut suivi d'une longue tournée européenne et française. Ce 9e album avait également été enregistré par Andy Baker.

En mars 2013 elle publia un nouvel album intitulé In Film Sound. Enregistré à Louisville dans le Kentucky[1] par Kevin Ratterman[13] avec Todd Cook et Kyle Crabtree de Shipping News et masterisé par Bob Weston de Shellac ce dixième album solo renoue avec les guitares tendues et agressives d'Over The Sun. Sur la pochette, sur un mur couvert de tags, se détachent le nom de l'artiste et celui de l'album[14]. Deux tournée en Europe suivirent, une au printemps, l'autre à l'automne avec Todd Cook et Kyle Crabtree (ou avec Sacha Tilotta de Three Second Kiss lorsque Kyle ne pouvait être présent). Shannon Wright revint ensuite au début de l'année 2014 pour une tournée en France et en Italie (en solo ou en duo avec Sacha Tilotta).

Discographie[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :