Santiago Silva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Santiago Silva
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Argentine Club Atlético Lanús
Biographie
Nom Santiago Martín Silva Olivera
Nationalité Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Naissance 9 décembre 1980 (33 ans)
Lieu Montevideo (Uruguay Drapeau : Uruguay)
Taille 1,83 m
Poste Avant centre
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1998 Drapeau : Uruguay Central Español 3 (1)
1999-2000 Drapeau : Uruguay River Plate (Uruguay) 28 (15)
2001 Drapeau : Uruguay Defensor Sporting 14 (8)
2002 Drapeau : Brésil Corinthians 1 (0)
2002 Drapeau : Uruguay Nacional 7 (0)
2003 Drapeau : Uruguay River Plate (Uruguay)
2003-2004 Drapeau : Allemagne Energie Cottbus 32 (9)
2004-2005 Drapeau : Portugal Beira-Mar 30 (8)
2005 Drapeau : Argentine Newell's Old Boys 14 (4)
2006 Drapeau : Uruguay Central Español 13 (3)
2006-2007 Drapeau : Argentine Gimnasia y Esgrima 36 (14)
2007-2011 Drapeau : Argentine Vélez Sarsfield 48 (18)
2009 Drapeau : Argentine Banfield 35 (22)
2011-2012 Drapeau : Italie Fiorentina
2012-2013 Drapeau : Argentine Boca Juniors 0 (0)
2013- Drapeau : Argentine Club Atlético Lanús
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Santiago Martín Silva Olivera (né le 9 décembre 1980 à Montevideo en Uruguay) est un joueur de football uruguayen, qui évolue en tant qu'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Silva commence sa carrière professionnelle dans son Uruguay natal dans l'équipe du Central Español, avant de rejoindre le River Plate Montevideo puis le Defensor Sporting[1]. Il évolue ensuite quelque temps à l'étranger, au Brésil notamment au Sport Club Corinthians Paulista. Au bout d'un an et demi, il retourne au pays pour évoluer au Club Nacional de Football[2] (où il remporte la Primera División Uruguaya 2002) puis une seconde fois au River Plate.

Il part également pour une période en Europe, tout d'abord en Allemagne du côté de l'Energie Cottbus puis au Portugal au SC Beira-Mar. En 2005, il va évoluer pour la première fois en Argentine, jouant une saison chez les Newell's Old Boys. Après une saison, il rentre en Uruguay pour rejouer dans son premier club, le Central Español. Silva repart ensuite en Argentine pour évoluer dans le club du Gimnasia y Esgrima La Plata en 2006. Après trois ans au Gimnasia, l'attaquant uruguayen admet à la presse que son équipe a perdu un match exprès contre le Boca Juniors lors de l'Apertura 2006 pour éviter que l'éternel rival du Gimnasia, les Estudiantes de La Plata, ne prenne trop d'avance[3].

Silva rejoint le Club Atlético Vélez Sarsfield en 2007[4], puis sera prêté au Club Atlético Banfield en 2009. Il inscrit en tout 22 buts en 35 matchs pour le Banfield, faisant de lui le meilleur buteur de la Primera División Argentina lors de l'Apertura 2009 (avec 14 buts en 18 matchs)[5], dont deux lors de la victoire du derby contre le Club Atlético Lanús[6]. Silva aide donc Banfield à remporter son premier championnat d'Argentine de son histoire.

En janvier 2010, il est de retour de prêt à Vélez Sarsfield[7].

En août 2011, il signe à la Fiorentina. Le transfert est évalué à 1,8 M€.

En janvier 2012, il signe pour 3 ans à Boca Juniors . Le transfert est estimé à 1,7M$.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Uruguay Nacional

2002

Drapeau : Argentine Banfield

Apertura 2009

Individuel[modifier | modifier le code]

Apertura 2009 (avec Banfield)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Francisco Connio, « Santiago Silva jugará en Defensor Sporting », La República,‎ 13 janvier 2001 (lire en ligne)
  2. (es) « Santiago Silva, Fernando Machado y Limberg Gutiérrez son los refuerzos », La República,‎ 10 juillet 2002 (lire en ligne)
  3. (es) « Santiago Silva admitió haberse dejado ganar por amenazas de hinchas de Gimnasia y Esgrima La Plata », El Tiempo,‎ 25 novembre 2009 (lire en ligne)
  4. (es) « Silva ya está en Vélez », La Razón,‎ 25 août 2007 (lire en ligne)
  5. (es) « Profil », Argentine Soccer (consulté le 6 septembre 2010)
  6. (es) « Los goles de Silva aúpan al Banfield al segundo puesto », Marca,‎ 13 septembre 2009 (lire en ligne)
  7. (es) « Santiago Silva se entrena con Vélez », ESPN Deportes,‎ 12 janvier 2010 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]