sRGB

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

sRGB, ou standard RGB (Red Green Blue), est un espace de couleur rouge vert bleu (RVB) proposé par Hewlett-Packard et Microsoft en 1996[1]. Il est utilisé dans les dispositifs numériques, notamment les écrans d'ordinateurs et le stockage des images.

L'espace de couleurs sRGB est défini par la norme CIE 61966-2-1 (1999)[2]. Il relie la recommandation ITU-R BT.709[3] sur l'image vidéo au corps de normes et méthodes colorimétriques définies depuis 1931.

Présentation[modifier | modifier le code]

Les écrans d'ordinateur reproduisent les couleurs par synthèse additive à partir de trois primaires. L'unité centrale envoie à l'écran, pour chaque point (pixel), trois valeurs numériques correspondant à la luminosité de chaque primaire à cet endroit.

Les premiers écrans d'ordinateurs fonctionnaient avec un tube cathodique, dont la caractéristique non linéaire pour l'intensité lumineuse exigeait une correction gamma. Les écrans plats, plus récents, ont repris, afin d'assurer la compatibilité avec le matériel ancien, cette correction, bien qu'elle ne leur soit pas nécessaire. Les valeurs données dans l'espace sRGB sont converties par le système graphique, soit selon les valeurs par défaut, soit, pour les utilisateurs qui en ont besoin, par les valeurs obtenues par l'étalonnage du périphérique donnant son profil ICC.

La norme sRGB établit des valeurs compatibles avec la plupart des écrans du commerce, de sorte que les couleurs soient, avec les valeurs par défaut, suffisamment bien représentées, lorsqu'aucune information plus précise n'est disponible[4].

Caractéristiques principales[modifier | modifier le code]

Valeurs

Les valeurs des composantes dans l'espace sRGB sont comprises entre 0 et 1. Lorsque ces valeurs sont codées sur un octet, comme il arrive souvent dans les applications, la valeur sRGB est exprimée en 1/255 ; par exemple le code de couleur #FF8040 se décompose en trois valeurs codées sur un octet entre 0x00 et 0xFF, correspondant, dans l'ordre à une composante rouge codée 0xFF, donnant une valeur de 255/255 = 1, et, similairement, une composante verte codée 0x80 donnant une valeur de 128/255 (≈ 0,5) et une composante bleue codée 0x40 donnant une valeur de 64/255 (≈ 0,25).

Gamut du système sRGB dans le diagramme xy
Chromaticité 

Le point blanc, obtenu avec les trois composantes égales, correspond à l'illuminant D65. Les coordonnées des composantes de base de l'espace de couleurs sRGB dans l'espace CIE xyY sont :

  x y λ pureté d'excitation
Blanc (D65) 0,3127 0,3990 0
Rouge 0,64 0,33 610 nm 92%
Vert 0,30 0,60 550 nm 74%
Bleu 0,15 0,06 466 nm 93%
Luminosité

La luminosité d'un pixel s'obtient à partir de ses valeurs r, g, b par la formule

Y = 0.2126 \cdot r + 0.7152 \cdot g + 0.0722 \cdot b

Conversions[modifier | modifier le code]

Les conversions de l'espace sRGB vers les espaces colorimétriques CIE se ramenant, finalement, à un changement de coordonnées dans un espace, il existe des matrices de conversion entre tous les espaces linéaires.

La conversion de et vers les espaces non linéaires se fait en plusieurs temps.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]