Running Wild (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Running Wild.

Running Wild

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Running Wild, en concert à Bonn 2005.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Heavy metal traditionnel, power metal, speed metal
Années actives 1976–2009, depuis 2011
Labels Gun Records, Noise, Steamhammer
Site officiel running-wild.de
Composition du groupe
Membres Rolf Kasparek
Peter Jordan
Peter Pichel
Matthias Liebetruth
Anciens membres Voir anciens membres
Logo

Running Wild est un groupe de heavy metal allemand, originaire d'Hambourg. Le groupe est fondé au début des années 1980 par Rolf Kasparek.

Biographie[modifier | modifier le code]

À ses débuts, le groupe allemand jouait sur une imagerie satanique, affichant des pentagrammes sur les pochettes de ses deux premiers albums. Cependant, dès leur troisième album, Under Jolly Roger, opère une véritable rupture, puisqu'ilsoptent pour l'imagerie et les thèmes pirates, qu'ils poursuivront presque toute leur carrière, en dépit d'une orientation vers les thèmes napoléoniens sur des albums tels que Rivalry. Le véritable succès du groupe commence avec l'album Port Royal, rapidement suivi de Death or Glory, deux albums encore considérés aujourd'hui comme des albums cultes de heavy metal.

Le 17 avril 2009, Rolf Kasparek annonce la séparation du groupe[1]. Le dernier concert se déroule le 30 juillet 2009 lors du Wacken Open Air[2]. La setlist de ce concert est choisie par les fans. Un CD/DVD Live de la performance est sorti. Intitulé The Final Jolly Roger, il reflète le dernier concert avec plus de 100 000 fans[3]. En France, il paraît chez ZYX Music le 8 juillet 2011, et est disponible en édition deluxe contenant le double CD et le DVD live.

Le 21 octobre 2011, à la surprise générale, et à l'immense joie des fans, Rolf Kasparek annonce la reformation du groupe et la sortie prochaine d'un nouvel album, Shadowmaker, prévue pour le 20 avril 2012[4]. Le groupe fait paraître l'album Resilient le 4 octobre 2013 en Allemagne, et le 7 octobre dans le reste de l'Europe via Steamhammer/SPV[5]. En 2014, le groupe fait paraître son propre hydromel appelé Bloody Island[5].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Rolf Kasparek « Rock n' Rolf » Kasparek – guitare, chant (1976–2009, depuis 2011)
  • Peter Jordan – guitare (2004–2009, depuis 2011)
  • Peter Pichel – basse (2002–2009, depuis 2011)
  • Matthias Liebetruth – batterie (2002–2009, depuis 2011)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Gerard Warnecke – guitare
  • Majk Moti – guitare
  • Axel Morgan – guitare
  • Thilo Hermann – guitare
  • Stephan Boriss – basse
  • Jens Becker – basse
  • Thomas Smuszynski – basse
  • Wolfgang Hagemann – batterie
  • Stefan Schwarzmann – batterie
  • Ian Finlay – batterie
  • Jörg Michael – batterie
  • Angelo Sasso – batterie

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Gates to Purgatory
  • 1985 : Branded and Exiled
  • 1987 : Under Jolly Roger
  • 1988 : Port Royal
  • 1989 : Death or Glory
  • 1991 : Blazon Stone
  • 1992 : Pile of Skulls
  • 1994 : Black Hand Inn
  • 1995 : Masquerade
  • 1998 : The Rivalry
  • 2000 : Victory
  • 2002 : The Brotherhood
  • 2005 : Rogues en Vogue
  • 2012 : Shadowmaker
  • 2013  : Resilient

EP[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Victim of States Power
  • 1989 : Bad to the Bone
  • 1990 : Wild Animal
  • 1991 : Little Big Horn
  • 1992 : Lead or Gold
  • 1994 : The Privateer

Lives[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Ready For Boarding
  • 2002 : Live 2002
  • 2009 : The Final Jolly Roger

Compilations[modifier | modifier le code]

Tribute albums[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Rough Diamonds - A Tribute to Running Wild
  • 2005 : The Revivalry - A Tribute to Running Wild
  • 2009 : ReUnation - A Tribute to Running Wild

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Running Wild - Shadowmaker », sur La Grosse Radio,‎ 28 avril 2012 (consulté le 16 novembre 2014).
  2. (en) « Running Wild », sur MusicMe (consulté le 16 novembre 2014).
  3. (de) « The Final Jolly Roger (Deluxe Edition): Running Wild: », sur Amazon.de (consulté le 29 janvier 2013).
  4. (en) « Running Wild will release its brand new album, Shadowmaker, in Germany on April 20 », sur Blabbermouth,‎ 29 avril 2011 (consulté le 21 octobre 2011).
  5. a et b (en) « Running Wild Mastermind Creates World's First-Ever Rock And Roll Mead: 'Bloody Island' », sur Blabbermouth,‎ 21 mai 2014 (consulté le 16 novembre 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :