Jörg Michael

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michael

alt=Description de l'image Jörg_Michael_-_Ilosaarirock_2009.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Jörg Michael
Naissance 27 mars 1963 (51 ans)
Dortmund
Activité principale Batteur
Genre musical Power metal

Jörg Michael (né le 27 mars 1963 à Dortmund en Allemagne), est le batteur de divers groupes dont notamment Stratovarius jusqu'en 2011[1].


Biographie[modifier | modifier le code]

Jörg Michael a rejoint le groupe Stratovarius en 1995. La plupart des groupes avec lesquels il a joué sont basés sur le power metal, et il joua un rôle important dans le mouvement du power metal dans le domaine de la batterie, il est d'ailleurs considéré comme l'un des plus remarquables batteurs de ce genre de musique. Le premier album qu'il enregistra fut Prayers of Steel avec le groupe Avenger (qui deviendra plus tard Rage). Après avoir travaillé avec plusieurs groupes, au milieu des années 1980, il décide de ne s'attacher à aucun groupe, mais plutôt de travailler en tant que batteur en studio.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Avenger[modifier | modifier le code]

  • Prayers of Steel (1984)
  • Depraved to Black (EP, 1985)

Avec Rage[modifier | modifier le code]

  • Reign of Fear (1986)
  • Execution Guaranteed (1987)
  • 10 Years in Rage (1995)

Avec Der Riss[modifier | modifier le code]

  • They All Do What Their Image Says (EP, 1986)

Avec 100 Names[modifier | modifier le code]

  • 100 Names (1986)

Avec The Raymen[modifier | modifier le code]

  • Going Down to Death Valley (1986)
  • The Rebel Years (best-of) (1995)

Avec Metal Sword[modifier | modifier le code]

  • Metal Sword (1986)

Avec Mekong Delta[modifier | modifier le code]

  • Mekong Delta (1986)
  • The Music of Erich Zann (1988)
  • Toccata (1989)
  • Principle of Doubt (1989)
  • Dances of Death (1990)
  • Classics (1993)

Avec X-Mas Project[modifier | modifier le code]

  • X-Mas Project (1986)

Avec Tom Angelripper[modifier | modifier le code]

  • Ein Schöner Tag (1995)

Avec Axel Rudi Pell[modifier | modifier le code]

  • Wild Obsession (1989)
  • Nasty Reputation (1990)
  • Eternal Prisoner (1992)
  • The Ballads (1993)
  • Between the Walls (1994)
  • Made in Germany-Live (1995)
  • Black Moon Pyramid (1996)
  • Magic (1997)
  • Oceans of Time (1998)
  • The Ballads II (1999)

Avec Laos[modifier | modifier le code]

  • Laos (1989)
  • We Want It (EP, 1990)
  • More than a Feeling (EP, 1993)
  • Come Tomorrow (EP, 1993)

Avec Headhunter[modifier | modifier le code]

  • Parody of Life (1990)
  • A Bizarre Gardening Accident (1993)
  • Rebirth (1994)
  • Parasite Of Society (2008)

Avec Schwarzarbeit[modifier | modifier le code]

  • Third Album' (1990)

Avec Grave Digger[modifier | modifier le code]

Avec Running Wild[modifier | modifier le code]

Avec Glenmore[modifier | modifier le code]

  • For the Sake of Truth (1994)

Avec House of Spirits[modifier | modifier le code]

  • Turn of the Tide (1994)
  • Psychosphere (1999)

Avec Unleashed Power[modifier | modifier le code]

  • Mindfailure (1997)
  • Absorbed (EP, 1999)

Avec Andreas Butler[modifier | modifier le code]

  • Achterbahn Fahrn (1995)

Avec Stratovarius[modifier | modifier le code]

Avec Avalon[modifier | modifier le code]

  • Mystic Places (1997)

Avec Die Herzensbrecher[modifier | modifier le code]

  • Seid Glücklich Und Mehret Euch (1998)

Avec Andy & The Traceelords[modifier | modifier le code]

  • Pussy! (1998)

Avec Beto Vázquez Infinity[modifier | modifier le code]

Avec Saxon[modifier | modifier le code]

  • Lionheart (2004)
  • The eagle has landed III (Live-cd2) Lionheart World tour 2004/2005

Avec Kaledon[modifier | modifier le code]

  • Chapter 3: The Way of the light (2005)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Metalship, « Biographie de Jörg Michaels », Metalship,‎ 2011-09-07 (consulté le 2013-04-22)

Lien externe[modifier | modifier le code]