Rough Riders d'Ottawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Rough Riders d'Ottawa étaient une ancienne équipe de la ligue canadienne de football. Fondés en 1876, ils jouaient au stade Frank-Clair, et ils ont cessé leurs activités en 1996. Ils ont gagné la coupe Grey en 1925, 1926, 1940, 1951, 1960, 1968, 1969, 1973 et 1976. En 2002, la ville d'Ottawa s'est méritée une nouvelle équipe dans la LCF appelée les Renegades d'Ottawa.

Historique[modifier | modifier le code]

Depuis les années 1870, on retrouve des équipes de football à Ottawa. Parmi ces équipes, on compte le Canadian Rugby Union, championne en 1898, en 1900 et en 1902. Le nom de « Rough Riders » apparaît en 1898, quand un journal de Hamilton[Lequel ?] déplore la rudesse de leur jeu lors d'un match contre l'équipe locale: on les décrit comme des « cavaliers endurcis » en référence à la fameuse charge du régiment de Teddy Roosevelt à la colline de San Juan, à Porto Rico, au cours de la guerre hispano-américaine. L'équipe alterne entre l'Ontario Rugby Union et celle du Québec jusqu'en 1907, quand elle rejoint Montréal, Toronto et Hamilton au sein d'une ligue interprovinciale connue sous le nom de Big Four. Suivant sa fusion avec l'équipe de St. Bridget, elle s'apparente le nom des Senators en 1925 et 1926, lorsqu'elle remporta la Coupe Grey, pendant deux années consécutives. L'équipe reprend le nom de Rough Riders en 1927, nom qu'elle retiendra jusqu'à sa disparition après la saison de football de 1996.

Les Rough Riders accèdent de nouveau à la finale du Dominion en 1939, en 1940, en 1948 et en 1951, défaisant le Balmy Beach de Toronto et la Saskatchewan en 1940 et en 1951 respectivement. L'entraîneur, Frank Clair, et le quart-arrière, Russ Jackson, probablement le meilleur Canadien de tous les temps à occuper cette position, ont permis à Ottawa d'accéder à la finale de la Coupe Grey en 1960, 1966, 1968 et 1969, ne perdant qu'une fois, contre la Saskatchewan en 1966. En 1973, l'entraîneur Jack Gotta conduit les Riders à une autre victoire de la Coupe Grey. Son successeur, George Brancato, permet aussi à l'équipe de gagner la Coupe en 1976, mais l'équipe perd contre Edmonton en 1981.

Le stade actuel, situé au parc Lansdowne, a été inauguré en 1967 (il compte maintenant 34 838 sièges). L'équipe occupe ce parc depuis le début des années 1900. Pendant les années 1980, une succession d'entraîneurs et de directeurs-généraux n'arrivent pas cependant à former une équipe gagnante. En 1989, Jo-Anne Polak, la première femme à occuper le poste de directeur-général dans un sport professionnel, est engagée. Au milieu de la saison 1991, de sérieuses difficultés financières provoquées par de piètres résultats sur le terrain entraînent le démembrement de cette organisation qui est propriété de la communauté. La Ligue canadienne de football prend alors les activités de l'équipe en main. Toutefois, les Rough Riders sont dissous après la saison 1996 à la suite d'une période d'incertitude quant à certains termes de la propriété de l'équipe, partagée entre Horn Chen et l'homme d'affaires de Détroit, Bernie Glieberman.

De toute son histoire, l'équipe d'Ottawa a joué 16 matchs de la coupe Grey ; à partir de 1950, pour en gagner 6 et en perdre 3.