Robert Gray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gray.
Robert Gray

Robert Gray (10 mai 1755c. juillet 1806) est un capitaine de marine marchande et un explorateur américain. Il commanda le premier bateau américain qui fut le tour du monde en 1790 et fut le premier à entrer dans la rivière Columbia en 1792, qu'il nomma d'après le nom de son navire, Columbia Rediviva. Avec ses voyages sur la côte pacifique du Nord-Ouest de l'Amérique du Nord, il fut le pionnier du commerce américain de fourrure dans cette région.

Gray est né à Tiverton, dans le Comté de Newport à Rhode Island, on ne connait peu de choses de sa jeunesse. Il aurait participé à la guerre d'indépendance américaine dans la Continental Navy et des éléments prouvent qu'il a participé au commerce triangulaire de la Caroline du Sud à bord du Pacific.

Le fait que Gray fut le premier à rentrer dans l'estuaire de la rivière Columbia fut utilisé plus tard comme base des revendications territoriales des États-Unis sur "l'Oregon Country" (les rivaux Britanniques utilisaient le nom de "Columbia District," qui recouvrait une zone à peu près similaire, nom dérivé du nom de la rivière choisi par Gray). Ce nom devint aussi donné, à partir du milieu du XIXe siècle, le nom de la colonie britannique de la Colombie-Britannique qui devint une province du Canada en 1871.

Gray ne publia jamais ses découvertes géographiques de l'estuaire de la Columbia ni des côtes pacifiques contrairement au Britannique George Vancouver qui les publia après son retour en Angleterre avec ses propres explorations et donnant également crédit à Gray. Néanmoins, les opportunités de commerce de fourrure que Gray avaient commencé à explorer furent suivies par d'autres marchands de la Nouvelle-Angleterre

Gray mourut en mer 1806, au large de Charleston (Caroline du Sud), peut-être de fièvre jaune.

Grays Harbor, la Gray River, affluent de la rivière Columbia, Gray Bay ainsi que plusieurs écoles en Oregon et dans l'État de Washington sont nommés d'après lui.

Références[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • (en) Adolphus Washington Greely, Explorers and Travelers, New York, Charles Scribner's Sons,‎ 1893
  • (en) Theodore Henry Hittell, History of California, v. 3-4, Occidental Publishing,‎ 1885
  • (en) Frederic W. Howay, Voyages of the Columbia to the Northwest Coast, Boston, The Massachusetts Historical Society,‎ 1941
  • (en) Howard I. Kushner, Conflict on the Northwest Coast: American-Russian Rivalry in the Pacific Northwest, 1790-1867, Westport, Greenwood Press,‎ 1975 (ISBN 978-0-8371-7873-8, LCCN 75000067), xii/227pp
  • (en) Fred Lockley, Oregon Trail Blazers, New York, NY, The Knickerbocker Press,‎ 1929, p. 369pp
  • (en) Constance Lindsay Skinner, Adventurers of Oregon: A Chronicle of the Fur Trade, Yale University Press,‎ 1920

Articles de presse[modifier | modifier le code]

  • (en) « The River Plate Voyages, 1798-1800 », The American Historical Review, vol. 23, no 4,‎ July, 1918, p. 816-826

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]