Columbia Rediviva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Columbia Rediviva
Image illustrative de l'article Columbia Rediviva

Équipage 16 à 30 marins
Gréement sloop
Débuts 1773
Longueur hors-tout 25,50 m
Maître-bau 7,40 m
Tirant d'eau 3,40 m
Déplacement 213 tonnes
Architecte James Briggs
Vitesse nœuds (sous voile)
Chantier Hobart's Landing - Norwell
Port d’attache Massachusetts Drapeau des États-Unis États-Unis

Le Columbia Rediviva, plus couramment connu sous le nom de Columbia, était un sloop privé américain sous le commandement du capitaine Robert Gray, principalement connu pour ses voyages dans le Nord-Ouest Pacifique pour le commerce maritime des fourrures.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le navire est nommé d'après l'un des trois saints patrons de l'Irlande, saint Colomba, qui traversa la mer d'Irlande pour aller fonder un monastère sur l'île d'Iona en Écosse au VIe siècle après JC.
Le mot Rediviva (en latin « ravivé ») fut rajouté au nom du navire lors de sa reconstruction en 1787. Depuis Columbia fut un navire privé, qui ne portait donc pas le préfixe USS des navires de la jeune marine américaine.

Le navire fut construit en 1773 par James Briggs à Hobart’s Landing sur la North River, à Norwell dans le Massachusetts et fut nommé Columbia[1]. En 1790, il devint le premier navire américain à accomplir un tour du monde. Durant la première partie de son voyage, il était accompagné du Lady Washington qui servait de navire de soutien au Columbia.

En 1792, le capitaine Robert Gray découvrit la rivière Columbia et la nomma d'après son navire. Par extension, le nom de Columbia fut ensuite donné officieusement à la région où le fleuve prenait sa source. Ce nom devint le nom officiel de la colonie anglaise puis de la province canadienne de British Columbia (en français « Colombie-Britannique »).

Le navire fut désarmé et démonté pour récupération en 1806.
Une réplique de Lady Washington se trouve au Grays Harbor Historical Seaport à Aberdeen dans l'État de Washington[2].

Divers[modifier | modifier le code]

Premiers lieutenants[modifier | modifier le code]

  • Joseph Ingraham, sous le commandement de Gray. En 1790, il fut le capitaine du Hope qui concurrença le Columbia dans le commerce de fourrure[4].
  • Robert Haswell (en), sous le commandement de Gray en 1791-1793 durant le second voyage dans le Pacifique Nord-Ouest[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Melvin C. Jacobs, Winning Oregon: A Study of An Expansionist Movement, The Caxton Printers, Ltd.,‎ 1938
  2. Grays Harbor Historical Seaport
  3. NASA: Space Shuttle Overview: Columbia
  4. (en) Theodore Henry Hittell, History of California, Occidental publishing co: v. 3-4:,‎ 1885
  5. (en) Frederic W. Howay, Voyages of the 'Columbia' to the Northwest Coast 1787-1790 and 1790-1793, Boston, Massachusetts Historical Society,‎ 1941

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Le drapeau américain avec lequel le Capitaine Gray fit sa circumnavigation sur le Columbia.