Rise of Nations: Rise of Legends

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rise of Nations
Rise of Legends
Éditeur Microsoft
Développeur Big Huge Games

Date de sortie Printemps 2006
Genre Stratégie temps réel
Plate-forme PC
Contrôle clavier, souris

Rise of Legends (officiellement Rise of Nations: Rise of Legends) est un jeu de stratégie en temps réel aux graphismes en 3D sorti en 2006, développé par Big Huge Games et publié par Microsoft[1]. C'est la suite spirituelle du jeu vidéo Rise of Nations. Il se déroule dans un univers de science-fiction, associant des technologies futuristes et fantasy.

Description[modifier | modifier le code]

Il existe dans le jeu trois factions, les Vinci, les Alin et les Cuotl.

Le jeu se déroule sur une planète fictive, Aio, dans un univers de science-fiction, associant des technologies futuristes (chronohommes, sortes de robots, pour la nation Vinci par exemple), un style fantasy (dragons des sables pour les Alins par exemple) et un style faisant penser au bestiaire des civilisations amérindiennes, comme les Mayas, mélangé à une technologie extraterrestre (Idole Solaire, sorte de statue géante d'homme jaguar animée par une énergie divine, pour les Cuotls par exemple).

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Rise of Legends possède un gameplay assez proche de celui de Rise of Nations, avec des concepts de frontières nationales, un développements axés sur les bâtiments, et un système de gestion des ressources similaire ; cependant, il s'éloigne de son prédécesseur sur de nombreux points, allant souvent dans le sens d'une simplification : ainsi, il n'y a plus que trois ressources (le Timonium, un cristal bleu, et l'or ou l'énergie), le concept d'âge est supprimé, le nombre de bâtiments par nation est réduit.

Villes[modifier | modifier le code]

Contrairement à celles de Rise of Nations, les villes de Rise of Legends ne peuvent pas êtres construites par le joueur. Quelques villes, au départ neutres, sont déjà placées sur la carte. Les joueurs peuvent acquérir ces villes ou les soumettre par la conquête. Ce système s'applique aussi à certains bâtiments préexistants.

On peut dans chaque cité construire des quartiers. Le quartier militaire permet d'augmenter la capacité de population, d'augmenter la défense de la cité et offre des unités de base par quartier. Le quartier palatin permet de faire évoluer la cité de cité à grande cité et de grande cité à métropole, offrant à chaque niveau de nouvelles améliorations pour les unités et les bâtiments. Il est nécessaire de construire au moins trois autres quartiers dans la ville pour pouvoir y construire un quartier palatin. Les Alin et les Vinci peuvent aussi construire des quartiers marchands permettant de créer des caravanes pour générer des richesses et aussi augmenter le taux de collecte maximal des ressources. Le quartier Cuotl équivalent est le quartier de réacteur qui permet de générer de l'énergie, d'augmenter le taux maximal de collecte, et de gagner 1 point de développement, qui permettra d'effectuer des recherches technologiques.

Chaque peuple possède un quartier unique qui lui est propre. Celui des Vinci est le quartier industriel, qui fournit un point de développement avec lequel on peut développer des prototypes uniques ou faire des recherches technologiques qui améliorent les unités et les bâtiments. Il sert également à augmenter la vitesse de construction des bâtiments et de production d’unités. Il s'agit du quartier de magie pour les Alin et du quartier saint pour les Cuotl.

Héros[modifier | modifier le code]

L'apparition des héros constitue une autre nouveauté. Il s'agit d'unités uniques (seul un exemplaire d'un héros donné peut exister pour chaque nation), différentes pour chaque faction, douées de pouvoirs spéciaux et que l'on peut améliorer.

Factions[modifier | modifier le code]

Les Vinci[modifier | modifier le code]

Les Vinci sont des hommes qui se servent de la technologie. Leurs bâtiments et unités sont inspirés de la culture steampunk. On voit également l'influence de Léonard de Vinci dans leurs unités, qui font usage de mécanismes d'horlogerie par exemple. Leur culture et leur organisation politique ressemble à celles de la renaissance italienne.

Ils disposent de trois bâtiments de production d'unités :

  • la caserne, qui permet de créer des unités d'infanterie ;
  • l'aérodrome, pour créer des unités aériennes
  • et la forteresse à vapeur, qui permet de produire des unités de siège

Les Alin[modifier | modifier le code]

Les Alin sont des créatures appartenant au monde du fantastique : ils disposent d'unités tels que le phénix, des dragons, des salamandres. Ils se servent de la magie. Il y a également une inspiration importante du monde arabe dans leur esthétique.

Leurs unités ne sont pas réparties dans les bâtiments selon leur fonction mais plutôt d'après le type de magie qu'elles utilisent (sable, feu ou verre).

Les Cuotl[modifier | modifier le code]

Les Cuotl sont inspirés principalement des civilisations amérindiennes. Selon l'histoire du jeu, ils sont les rescapés d'un crash de vaisseau spatial et disposent d'une technologie très avancée qui leur permet de passer pour des dieux auprès de peuplades primitives.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Le Timonium évoqué plus haut tire son nom de la ville où est situé le studio de Big Huge Games : Lutherville-Timonium.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Rise of Nations: Rise of Legends », sur IGN