Riccardo Drigo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Riccardo Drigo

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait des années 1900

Nom de naissance Riccardo Eugenio Drigo
Naissance
Padoue, Drapeau de l'Italie Italie
Décès
Padoue, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Compositeur, chef d'orchestre
Lieux d'activité Saint-Pétersbourg

Riccardo Eugenio Drigo (né le à Padoue, en Vénétie - mort le dans sa ville natale) est un compositeur et chef d'orchestre italien qui travailla longtemps au Théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Drigo étudia la musique dans sa maison de Padoue et au conservatoire de Venise. Il eut un peu de célébrité en tant que compositeur et chef d'orchestre et partit en Russie en 1878 où il fut bientôt nommé chef d'orchestre d'opéra italien de Saint-Pétersbourg. Il eut beaucoup de succès et devint chef d'orchestre des représentations de ballet et compositeur du Théâtre Mariinsky. Mais, contrairement à Léon Minkus ou Cesare Pugni, il n'eut jamais un poste officiel. Il a cependant créé plusieurs travaux pour lesquels il est connu.

Pendant les années 1910 et au début des années 1920, Drigo fut directeur musical dans les tournées de la légendaire ballerine Anna Pavlova. Drigo revint à Padoue en 1927 et est mort dans sa ville natale le 1er octobre 1930.

Drigo fut le chef d'orchestre dans les premières représentations de La Belle au bois dormant et de Casse-Noisette, deux ballets de Tchaïkovski, et Raymonda de Glazounov, ainsi que des premières représentations en 1890 de l'opéra La Dame de Pique de Tchaïkovski, et son opéra Yolande en 1892 (la même année que Casse-Noisette). Il a aussi modifié quelques partitions, y compris celle du Le Lac des cygnes, et ces partitions sont encore utilisées à ce jour.

Il est inconnu du grand public. Quelques-unes de ses œuvres ont été enregistrées ces derniers temps par le chef d'orchestre Richard Bonynge.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Musique de ballet[modifier | modifier le code]

Musiques additionnelles pour le ballet[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Le Corsaire, pas-de-deux pour le ballet de 1856 d'Adolphe Adam, par le London Festival Ballet Orchestra, dirigé par Terence Kern, Coffret 50 CD EMI « A Festival of Ballet » 50999 9 67063 2 9, enregistré en 1972, avec diverses musiques de ballets ;
  • Diverses musiques de ballets : Pas-de Trois, Le Réveil de Flore (ballet intégral), divers Pas-de-deux (Corsaire, La Esméralda, Diane et Actéon), La Flûte Magique (ballet intégral), par le London Symphony Orchestra, dirigé par Richard Bonynge. Coffret 10 CD DECCA Fête du Ballet 468 578-2, avec diverses musiques de ballets

Liens externes[modifier | modifier le code]