Reinhold Remmert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Reinhold Remmert à Oberwolfach en 2007

Reinhold Remmert (22 juin 1930 à Osnabrück) est un mathématicien allemand. Il fut l'un des principaux spécialistes allemands de l'Après-guerre en analyse complexe.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1949 à 1954, Remmert étudia les mathématiques, la logique mathématique et la physique à l'université de Münster. Il y soutint en 1954 une thèse en analyse complexe dirigée par Heinrich Behnke[1]. À partir des années 1950, il contribua de façon essentielle, en partie en collaboration avec Hans Grauert (de) et Karl Stein (de), au développement de l'analyse complexe à plusieurs variables. Son théorème de l'application propre, qui date de 1957, est célèbre. Après avoir soutenu son habilitation en 1957 à Münster, il obtint en 1960 sa première chaire de professeur, à Erlangen. En 1967, il succéda à Behnke comme professeur à Münster, où il resta jusqu'à son éméritat, en 1995. Remmert fut à maintes reprises professeur invité, par exemple à l'Institute for Advanced Study et à l'Institut des hautes études scientifiques.

Il est l'auteur d'un ouvrage de référence d'analyse complexe en deux volumes, qui contient beaucoup de matériel peu ou pas traité dans de tels manuels et de nombreux renseignements historiques. L'intérêt de Remmert pour l'aspect historique s'est aussi manifesté par son édition de l'œuvre de Kiyoshi Oka.

Remmert est membre des Académies des sciences de Bavière, de Nord-Westphalie et d'Autriche et reçut en 1990 le titre de docteur honoris causa de l'université de Bochum.

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

Note et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Reinhold Remmert » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(de) Georg Schumacher, « Über die Entwicklung der Komplexen Analysis in Deutschland vom Ausgang des 19. Jahrhunderts bis zum Anfang der siebziger Jahre », Jahresber. DMV, vol. 98, no 2,‎ 1996, p. 41–133

Liens externes[modifier | modifier le code]