Rapperswil (Saint-Gall)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rapperswil.
Rapperswil
Localité suisse
Blason de Rapperswil
Héraldique
Vue du lac de Zurich
Vue du lac de Zurich
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Saint-Gall
District See-Gaster
Commune Rapperswil-Jona
Code postal 8640
Géographie
Coordonnées 47° 13′ 36″ N 8° 49′ 06″ E / 47.226665, 8.81833447° 13′ 36″ Nord 8° 49′ 06″ Est / 47.226665, 8.818334  
Altitude 402 m
Superficie 174 ha = 1,74 km2
Divers
Langue allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Saint-Gall

Voir sur la carte administrative du Canton de Saint-Gall
City locator 14.svg
Rapperswil

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Rapperswil

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Rapperswil
Liens
Site web www.rapperswil-jona.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]
Le château de Rapperswil
Le Couvent des Capucins
l'Hôpital du Saint-Esprit
Knies Kinderzoo
Le gare de Rapperswil

Rapperswil est une ville de Suisse et une ancienne commune du canton de Saint-Gall, située dans le district de See-Gaster.

Géographie[modifier | modifier le code]

Surnommée la ville des Roses, Rapperswil se trouve sur la rive nord du lac de Zurich. Au 1er janvier 2007, la commune a fusionné avec celle de Jona pour former la nouvelle commune de Rapperswil-Jona.

Histoire[modifier | modifier le code]

La fondation de la ville par les seigneurs de Rapperswil a eu lieu vers l'an 1200. La mention documentée la plus ancienne date de 1229. Après l'extinction de la famille de Rapperswil la ville passe aux Habsbourg. À l’intersection de la route Zurich-Coire et de la route des pèlerins qui se rendaient d'Allemagne à Einsiedeln, la ville se développa avec le transbordement des marchandises et la perception de péages.

Sa population, au moment de la fusion le 1er janvier 2007, était de 7 819 habitants[3].

Culture[modifier | modifier le code]

La vieille ville est reconnue comme bien culturel suisse d'importance nationale ainsi que le château avec le musée et l'Hôtel de Ville avec les archives[4].

Monuments[modifier | modifier le code]

  • Château construit entre 1220 et 1230[5]
  • Église paroissiale Saint-Jean
  • Heilig Hüsli (Maison Sainte), probablement du XVIe siècle
  • Couvent des Capucins, édifié en 1606
  • Hôtel de Ville, reconstruit vers 1470
  • Maison Bleuler, bâtie en 1606
  • Hôpital du Saint-Esprit, fondé au XIIIe siècle, reconstruit en 1843

Économie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Écoles[modifier | modifier le code]

Évènements[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Le cirque Knie y a établi ses quartiers d'hiver et exploite un zoo pour les enfants.

Médias[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. [xls] « Population résidante moyenne selon les communes », Office fédéral de la statistique,‎ 2007 (consulté le 1er mars 2008)
  4. Inventaire suisse des biens culturels d'importance nationale et régionale, édition de 1995.
  5. Le château de Rapperswil, site swisscastles.ch

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]