Raphaël Baroni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Raphaël Baroni, né à Morges le 17 octobre 1970, est un narratologue spécialisé dans l’étude de l'intrigue, de la tension narrative et des rapports entre temps et récit. Il est professeur associé de didactique à l’Université de Lausanne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de lettres et un DES en anthropologie des discours, Raphaël Baroni a enseigné le français à l'Université du Michigan (EU). En 2003, il a été invité à Paris par le CRAL (EHESS-CNRS) où il a terminé la rédaction de sa thèse de doctorat. Cette thése, intitulée La Tension narrative, porte sur la dynamique de l'intrigue dans différents médias. Elle a été publiée dans la collection « Poétique » du Seuil en 2007. Son deuxième ouvrage, intitulé L'Œuvre du temps, a été publié en 2009 dans la même collection et aborde différentes problématiques liées au rapport entre les oeuvres littéraires et le temps.

En 2010, il a fondé avec Françoise Revaz leRéseau romand de narratologie (RRN).

En septembre 2011, il a publié son premier recueil de fictions aux éditions Antipodes, sous le titre Les Villes englouties.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Baroni R. & Marti M. Les bifurcations du récit interactif: continuité ou rupture?, Cahiers de narratologie, n° 27, 2014.
  • Baroni R. & Rodriguez A. Les passions en littérature. De la théorie à l'enseignement, Etudes de Lettres, n° 278, 2014.
  • Baroni R. & Corlbellari A. Rencontre de narrativités: perspectives sur l'intrigue musicale, Cahiers de narratologie, n° 21, 2011.
  • Baroni R. Les Villes englouties, Lausanne, Antipodes, 2011.
  • Baroni R. L'Œuvre du temps, Paris, Seuil, coll. Poétique, 2009.
  • Baroni R. La Tension narrative : suspense, curiosité et surprise, Paris, Seuil, coll. Poétique, 2007.
  • Baroni R., Macé M. (dir.) Le Savoir des genres, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]