Raimondas Rumšas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raimondas Rumšas
Importez l’image de cette personne
Informations
Nom Raimondas Rumšas
Date de naissance 14 janvier 1972 (42 ans)
Pays Drapeau de la Lituanie Lituanie
Équipes professionnelles
1996-1999
2000-2001
2002-2003
2004
Mroz
Fassa Bortolo
Lampre
Acqua & Sapone
Principales victoires
2 championnats

MaillotLituania.PNG Champion de Lituanie du contre-la-montre 2005
MaillotLituania.PNG Champion de Lituanie sur route 2001
1 classique
Tour de Lombardie 2000
1 course à étapes

Tour du Pays basque 2001

Raimondas Rumšas (né le 14 janvier 1972 à Šilutė) est un ancien coureur cycliste lituanien.

L'affaire Rumšas[modifier | modifier le code]

L'affaire Rumšas a concerné, en 2002, Raimondas Rumšas et son épouse Edita Rumšienė.

L'interpellation en juillet 2002[modifier | modifier le code]

Edita Rumšienė a été interpellée par les douanes près de l'entrée du tunnel du Mont-Blanc avec une voiture chargée de "produits suspects" : EPO, hormone de croissance, testostérone, anabolisants divers, et corticoïdes. Elle se préparait à traverser les Alpes par le tunnel du Mont-Blanc pour gagner la Toscane, où résidait le couple lituanien.

« Je n'ai jamais rien pris, mon Tour est propre. Ces médicaments étaient pour ma belle-mère[1] », a déclaré le coureur lituanien au quotidien sportif italien, La Gazzetta dello Sport.

« Je crois qu'il y a eu un malentendu, a aussi déclaré Raimondas Rumšas au journal espagnol El Mundo. Elle ne m'a jamais rien caché. Si c'est vrai qu'elle transportait cela dans son coffre, elle devra me l'expliquer quand elle sera libérée ». Le Lituanien a été suspendu par sa formation Lampre dès l'annonce de l'arrestation d'Edita Rumšienė.

L'instruction[modifier | modifier le code]

Une information judiciaire a été ouverte pour « administration, offre, cession et aide à l'usage de produits dopants ». Jean-Marie Leblanc, le directeur du Tour de France, a été entendu par la police, qui souhaitait obtenir des informations, notamment sur le fonctionnement des contrôles antidopage.

Les produits saisis dans la voiture d'Edita Rumšienė ont laissé les enquêteurs sceptiques quant à leur destination. « Vu les quantités de produits saisis, c'est que Rumšas était bien malade », ont déclaré les enquêteurs.

Le soutien des autorités lituaniennes[modifier | modifier le code]

Rumšas a reçu l'appui des autorités sportives lituaniennes qui ont elles-mêmes révélé les résultats de ses tests. « Le résultat du test (antidopage) du cycliste lituanien est négatif, ce qui signifie qu'il n'a consommé aucune substance prohibée », a indiqué dans un communiqué l'organisme chapeautant les organisations sportives lituaniennes.

Le jugement en 2006[modifier | modifier le code]

Le 26 janvier 2006, le tribunal correctionnel de Bonneville a prononcé quatre mois de prison avec sursis contre le couple et une amende contre Edita Rumšienė.

Autre scandale de dopage[modifier | modifier le code]

Le Lituanien a aussi été suspendu pour un an et condamné à une amende de 1 335 euros après un contrôle antidopage positif effectué lors du Tour d'Italie 2003. Le contrôle, pratiqué par l'U.C.I., démontrait que le coureur avait pris de l'érythropoïétine (EPO). Il avait été déclaré positif lors de la sixième étape du Giro, Maddaloni-Avezzano, disputée le 16 mai. Rumšas avait terminé le Giro à la sixième place. Il avait été suspendu par son équipe, la Lampre, dès son contrôle positif connu.

Depuis 2005, il court en catégorie amateur. Il est devenu spécialiste des cyclosportives.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

1 participation

  • 2003 : 6e. Résultat supprimé car positif à l'EPO

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]