Puerto San Julián

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir San Julián.
Puerto San Julián
Blason de Puerto San Julián
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l’Argentine Argentine
Province Bandera de la Provincia de Santa Cruz.svg Santa Cruz
Département Magallanes
Maire Nelson Daniel Gleadell (PJ)
Code postal Z9310
Démographie
Gentilé Sanjulianense
Population 6 152 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 49° 18′ 23″ S 67° 43′ 36″ O / -49.3065, -67.726749° 18′ 23″ Sud 67° 43′ 36″ Ouest / -49.3065, -67.7267  
Altitude 1 m
Divers
Fondation 17 septembre 1901
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte administrative d'Argentine
City locator 14.svg
Puerto San Julián

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte topographique d'Argentine
City locator 14.svg
Puerto San Julián
Liens
Site web http://www.sanjulian.gov.ar/

Puerto San Julián est une ville de la province de Santa Cruz, en Argentine, et le chef-lieu du département de Magallanes. Elle est située en Patagonie, au bord de la baie de San Julián, à 279 km au nord-est de Río Gallegos, la capitale de la province. Sa population s'élevait à 6 152 habitants en 2001.

La petite ville possède un port de navigation important et un aéroport, lequel est cependant inactif depuis 2006. Ce dernier a eu une importante certaine lors de la guerre des Malouines, ce qui a durablement touché la population, voyant les avions revenir moins nombreux qu'ils ne partaient. Un mirage de fabrication française, ayant servi lors de cette guerre, est exposé dans la ville.

Par la route, elle est distante de 373 km de la capitale provinciale Río Gallegos. Il s'y trouve enfin un des sièges de l'Université nationale de la Patagonie australe.

Une colonie de manchots (pingüinos) se trouve à la proximité de la ville. Des dauphins sont également visibles non loin de celle-ci. La présence de la baie San Julian permet à ces animaux leur présence, leur offrant une protection naturelle.

La ville est célèbre pour être un lieu où Magellan a accosté lors de son tour du monde, le 31 mars 1520. Un bateau-musée rappelle ce moment historique. Une cinquantaine d'années plus tard, en 1578, la petite flotte conduite par Francis Drake mouille dans la baie de San Julian au cours de sa circumnavigation (1577-1580). Le capitaine, Thomas Doughty qui avait été jugé pour sorcellerie et trahison y est décapité.

Le HMS Beagle de Charles Darwin y fit escale pendant une semaine en janvier 1834.

L'architecture de San Julián rappelle les différents courants migratoires depuis le début du XXe siècle.

La baie possède par ailleurs l'une des rares cascades d'eau salée au monde.

Notes et références[modifier | modifier le code]