Hormozgan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Province du Hormozgân
استان هرمزگان
(Ostān-e Hormozgān)
Image illustrative de l'article Hormozgan
Administration
Pays Drapeau de l'Iran Iran
Type Province
Capitale Bandar Abbas
Démographie
Population 1 314 667 hab. (2005)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Superficie 70 669 km2

Le Hormozgân (Persan : هرمزگان) est une des 30 provinces d'Iran. Elle est située dans le sud du pays, faisant face à Oman. Sa superficie est de 68 475 km², et sa capitale est Bandar Abbas. La province possède 14 îles situées dans le Golfe Persique et 1 000 km de littoral.

La province a huit villes majeures: Bandar Abbas, Bandar Lengeh, Minab, Bandar Charak, Jask, Bastak, Bandar Khamir et Fin. La province est constituée de 21 départements, 69 municipalités, et 2046 villages. En 1996, la population de la province atteignait presque 1,1 million d'habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bien qu'on sache que le Hormozgan ait eu des peuplements durant la période Achéménide et au moment où Nearchus est passé par la région, l'histoire écrite du principal port du Hormozgan ("Bandar-e-Hormoz") commence avec Ardachîr Ier durant l'empire Sassanide.

On dit que la province a été particulièrement prospère entre 241 av. J.-C. et 211 av. J.-C., mais son importance a crû encore plus en termes commerciaux après l'arrivée de l'époque islamique.

Marco Polo a visité le port de Bandar Abbas en 1272 et en 1293, et a décrit l'importance de la joaillerie perse, de l'ivoire et de la soie d'Indochine, et des perles de Bahreïn dans les bazars des ports d'Hormuz.

En 1497, les colonisateurs européens ont débarqué dans la région pour la première fois, à commencer par Vasco de Gama. En 1506, les Portugais, avec Afonso de Albuquerque à leur tête, ont envahi la région avec 7 navires de guerre, sous le prétexte de protéger leurs intérêts égyptiens et vénitiens. Le port d'Hormuz était alors considéré comme un port stratégique pour les intérêts commerciaux dans le Golfe Persique.

Ismail Ier qui était en train d'essayer de contrer l'Empire ottoman à l'ouest, a été incapable de sauver le port des mains portugaises jusqu'à ce que Abbas Ier le Grand soit finalement en mesure de les chasser du golfe Persique avec l'aide des Britanniques. Le nom Bandar Abbas vient directement du nom de Shah Abbas 1er.

Les Britanniques, étant alors en compétition dans la région avec les colonisateurs hollandais qui ont finalement réussi à envahir l'île de Qeshm et maintenu des navires de guerre à Bandar Abbas jusqu'aux dernières années du règne de Shah Abbas. Le gouvernement Persan était incapable de se défendre contre cette attaque. Cependant, avec la détérioration des relations entre les Britanniques et les Hollandais, les tensions militaires ont ensuite augmenté dans la région. Les Hollandais ont finalement déplacé leur base dans l'île de Kharg.

Le gouverneur de Kharg, Mir Mahna, a finalement été capable de battre les forces hollandaises à Kharg, laissant les Britanniques comme seuls maîtres de la région tout entière. Bientôt les Britanniques prenaient le contrôle de tout le golfe Persique via leurs intérêts dans la Compagnie des Indes orientales. Les Britanniques ont adopté une politique cherchant à encourager l'autonomie locale dans le golfe Persique afin de préserver toute unification de menacer leurs établissements dans le golfe Persique.

L'importance stratégique du golfe Persique a augmenté après la Première Guerre mondiale avec la découverte de pétrole dans la région.

Géographie et Culture[modifier | modifier le code]

La province est majoritairement montagneuse, étant située à l'extrémité sud de la chaîne des Zagros.

La province connaît un climat très chaud et humide, avec des températures excédant parfois les 49 °C en été. Il y a très peu de précipitations au cours de l'année.

Îles de la province[modifier | modifier le code]

14 îles iraniennes du Golfe Persique font partie de cette province, dont:

Hormozgan aujourd'hui[modifier | modifier le code]

L'Hormozgan possède aujourd'hui 11 ports, 5 aéroports nationaux et 3 aéroports internationaux. La province a une agriculture active, étant la première d'Iran pour la production de citron vert et la seconde pour la production de dattes. 30 % des pêches iraniennes viennent de cette province. Deux barrages majeurs servent les besoins en eau de cette province, nommés Barrage Jegin and Barrage Shemil.

L'Allemagne a récemment proposé de construire un pont qui relierait l'ile de Qeshm au continent, un projet d'une très grande ampleur.

L'Hormozgan a deux zones franches, une à Kish et l'autre à Qeshm.

Attractions[modifier | modifier le code]

L'Hormozgan possède des hôtels 4 et 5 étoiles aux installations modernes. L'organisation de l'Héritage Culturel de l'Iran répertorie 212 sites d'importance historique et culturelle dans la province. Les attractions les plus populaires sont:

  • Emarat e Kolah Farangi (construit par les hollandais durant leur présence)
  • Berkeh haye Baran (6 réservoirs d'eau traditionnels)
  • Bains traditionnels Gele-dari
  • Le temple Hindu
  • Pont Latidan, construit à l'époque de Shah Abbas 1er
  • Résidence Fekri
  • Maison Sa'di
  • La forteresse Portugaise
  • Île de Qeshm
  • Île de Kish, un des lieux de villégiature touristique le plus populaire dans le Sud de l'Iran et le Golfe Persique, dont la mise en valeur a commencé à l'époque de Mohammed Reza Pahlavi.
  • Geno, réserve de la biodiversité de l'UNESCO
  • Hara, réserve de la biodiversité de l'UNESCO
  • Plusieurs sources d'eau chaude

Universités[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]