Premier romantisme allemand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Premier romantisme allemand (1798-1804) désigne la première période du mouvement romantique en Allemagne dont elle est le fondement.

Les principaux représentants de ce mouvement né à Iéna sont les frères Friedrich et August Wilhelm Schlegel, leurs compagnes respectives Dorothea Veit et Caroline Böhmer, Novalis, Tieck, Schleiermacher, Schelling, Fichte.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Roger Ayrault, La genèse du romantisme allemand (4 volumes), Paris, 1961-1976
  • (de) Ernst Behler, Frühromantik, Berlin, New York, De Gruyter, 1992
  • (de) Manfred Frank, Einführung in die frühromantische Ästhetik. Vorlesungen, Francfort, 1989
  • (fr) Michael Löwy/Robert Sayre, Révolte et mélancolie. Le romantisme à contre-courant de la modernité, Payot, Paris,1992
  • (fr) Laurent Van Eynde, Introduction au romantisme d’Iéna : Friedrich Schlegel et l’Athenaeum, Ousia, Bruxelles, 1997
  • (fr) Daniel Wilhelm, Les Romantiques allemands, Seuil, 1980