Possidius de Calame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Possidius de Calame ou Possidonius, est évêque de Calame en Numidie (actuelle Guelma en l'Algérie) au Ve siècle. Il a été disciple et biographe d'Augustin d'Hippone. C'est un saint chrétien fêté le 17 mai.

Histoire et tradition[modifier | modifier le code]

Possidius a été membre de la communauté monastique d'Augustin à Hippone, avec Alypius. Vers 397, il est élu évêque de Calame. Là, il fait face à l’opposition des donatistes. Il est choisi avec Alypius et Augustin pour représenter les évêques orthodoxes à la Conférence de Carthage avec les donatistes en 411.

Il prend part aux conciles de Malevi (416) et de Carthage (419) réunis pour lutter contre l'hérésie pélagienne. Lorsque Calame est conquise par les Vandales, en 429, Possidius se réfugie avec Augustin dans les murs d'Hippone. Possidius assiste Augustin sur son lit de mort, en 430, et lui ferme les yeux. Hippone est attaqué et incendié en 431. Possidius retourne à Calame. En 437, il est exilé par le roi Genséric, qui veut imposer l'arianisme dans les territoires conquis. En exil, Possidius achève la rédaction de « La Vie de saint Augustin ».

Il meurt en exil vers 437, selon la tradition italienne à Mirandole où il avait trouvé refuge. Il est également l'auteur d'un Indiculus ou liste des écrits de saint Augustin. Il est compté parmi les pères fondateurs de l'ordre des chanoines réguliers dits aussi de saint Augustin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vincent Serralda et André Huard, Le Berbère...Lumière de l'Occident, p88, Nouvelles Editions Latines, Paris, 1990 (ISBN 978-2-7233-0239-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]