Matti Nykänen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Matti Nykänen
Image illustrative de l'article Matti Nykänen
Discipline et période
Sport pratiqué Saut à ski
Période d'activité 1981-1991
Présentation
Nationalité Drapeau de la Finlande Finlande
Naissance (50 ans)
à Drapeau : Finlande Jyväskylä
Poids 55 kg
Palmarès
Jeux olympiques 4 1 0
Championnats du monde 6 2 3
Championnat du M. de vol à ski 1 1 3
Coupe du monde (globes) 4 1 0
Coupe du monde (épreuves) 46 22 8

Matti Ensio Nykänen, né le 17 juillet 1963 à Jyväskylä, est un sauteur à ski finlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est considéré comme le plus grand sauteur à ski de l'histoire[réf. nécessaire]. Né à Jyväskylä au pied d'un tremplin, il devient champion du monde junior en 1981. Dès l'année suivante, il remporte son premier titre mondial puis en 1983, il remporte la Tournée des quatre tremplins et enfin le titre olympique 1984 au grand tremplin à Sarajevo, étant par ailleurs deuxième, devancé par Jens Weißflog, au petit tremplin.

|Mais c'est en 1988, lors des Jeux de Calgary qu'il réalise son plus grand exploit : il remporte les trois médailles d'or de la discipline, les deux titres individuels et le nouveau titre par équipe.

Sa renommée est due à son immense talent : il possède le style parfait répondant idéalement aux règles de l'aérodynamisme. Un corps élancé, 55 kg pour 1m 75, les skis rigoureusement identiques, il symbolisait le sauteur parfait avant l'avènement du saut en V qui révolutionna la discipline.[réf. nécessaire]

Mais sa renommée est également due à ses frasques extra-sportives : ivresses, de nombreux divorces, démêlés avec la presse.[réf. nécessaire] En 2005, il est condamné à 26 mois de prison pour avoir poignardé quelqu'un de son entourage, et en 2009, accusé de tentative de meurtre sur sa femme, il est condamné à 16 mois en prison.

Il s'est aujourd'hui reconverti dans la chanson. Son dernier album ehkä otin, ehkä en est sorti en mars 2006.

En 2006 le film Matti sur sa vie a été réalisé.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Sarajevo 1984 Drapeau : Canada Calgary 1988
Petit Tremplin médaille d'argent, Jeux olympiques Argent médaille d'or, Jeux olympiques Or
Grand tremplin médaille d'or, Jeux olympiques Or médaille d'or, Jeux olympiques Or
Par Équipes médaille d'or, Jeux olympiques Or

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Norvège Oslo 1982 Drapeau : Suisse Engelberg 1984 Drapeau : Autriche Seefeld 1985 Drapeau : Allemagne Oberstdorf 1987 Drapeau : Finlande Lahti 1989 Drapeau : Italie Val di Fiemme 1991
Petit Tremplin 4e 11e médaille d'argent, Coupe du Monde Argent 4e
Grand Tremplin médaille d'or, Coupe du Monde Or médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze 19e médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze 50e
Par Équipes médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze médaille d'or, Coupe du Monde Or médaille d'or, Coupe du Monde Or médaille d'or, Coupe du Monde Or médaille d'or, Coupe du Monde Or

Championnats du monde de vol à ski[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : République tchèque Harrachov 1983 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Planica 1985 Drapeau : Autriche Kulm 1986 Drapeau : Allemagne Oberstdorf 1988 Drapeau : Norvège Vikersund 1990
Individuel médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze médaille d'or, Coupe du Monde Or médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze médaille d'argent, Coupe du Monde Argent

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Saison par saison[modifier | modifier le code]

Année Lieu
1982 Oberstdorf (Allemagne), Oslo (Norvège), Kulm (Autriche)
1983 Cortina d'Ampezzo (Italie), Innsbruck (Autriche), Lake Placid x2 (États-Unis), Thunder Bay (Canada), Vikersund x3 (Norvège), Falun (Suède), Planica (Yougoslavie)
1984 Sarajevo (Yougoslavie), Lahti x2 (Finlande), Oberstdorf x2 (Allemagne)
1985 Innsbruck (Autriche), Sapporo (Japon), Lahti (Finlande), Oslo (Norvège), Štrbské Pleso x2 (Tchécoslovaquie)
1986 Harrachov (Tchécoslovaquie), Klingenthal (Allemagne), Sapporo x2 (Japon), Lahti x2 (Finlande), Planica (Yougoslavie)
1987 Thunder Bay (Canada), Lahti (Finlande), Falun (Suède)
1988 Thunder Bay x2 (Canada), Sapporo x2 (Japon), Garmisch-Partenkirchen (Allemagne), Innsbruck (Autriche), Bischofshofen (Autriche), St-Moritz (Suisse), Lahti x2 (Finlande)
1989 Sapporo (Japon), Garmisch-Partenkirchen (Allemagne)

Liens externes[modifier | modifier le code]