Pince à linge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Différentes pinces à linge en plastique avec plusieurs types de ressorts
Pinces à linge sur une corde à linge

Une pince ou épingle à linge est un objet destiné à maintenir des vêtements mis à sécher sur une corde à linge ou un étendoir. Elle est composée de deux parties mobiles maintenues par un ressort.

Il en existe de nombreux aspects et de nombreuses compositions. Elles sont généralement en bois ou en plastique ; le ressort permettant la mobilité des deux parties est toujours en métal, parfois hélicoïdal ou à lame.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Celles en bois sont largement utilisées en loisirs créatifs pour confectionner des objets et en bricolage pour maintenir deux objets plats à coller par exemple.

Il en existe de grandes, généralement utilisées pour regrouper des papiers. Il en existe également des miniatures, utilisées autrefois à la manière des post-it.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

La pince à linge est régulièrement utilisée dans les dessins animés pour boucher le nez en l'appliquant dessus.

Le groupe de folk-rock Machin a sorti un album avec une pince à linge sur la pochette qui est présentée comme la réponse baba cool à l'épingle de sûreté punk.

Les Quatre Barbus ont interprété la chanson La pince à linge, dont les paroles ont été écrites par Francis Blanche et Pierre Dac en 1949 sur la musique de la Symphonie n° 5 de Beethoven ; celles-ci racontent la vie d'un certain Jérémie Victor Opdebec, prétendu inventeur de la pince à linge.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :