Pierre d’Artaguiette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre d’Artaguiette, également connu sous le nom de Pierre d'Artaguiette d'Itouralde[1], fut un officier de l'armée française à l'époque de la Louisiane française. Il arriva en Amérique en suivant son frère ainé Jean-Baptiste Martin, et deux autres frères. Les Dartaguiette (ou d'Artaguiette) sont issus d'une famille basque assez anciennement connue. Jean-Baptiste alors commissaire de la Marine à Bayonne avait été distingué par Colbert et fut envoyé en 1708 par ce dernier pour enquêter sur d'éventuelles malversations en Louisiane française à Mobile. Il visita la colonie de 1708 à 1712 et en devint un fin connaisseur. Il fut propriétaire d'une concession du côté de la Nouvelle-Orléans, fut directeur de la compagnie des Indes pendant quelques années, fit un riche mariage et devient seigneur du marquisat de la Mothe-Saint-Héraye en Poitou. Son portrait est conservé dans un musée de la ville de Niort.

Pierre d’Artaguiette participa à la guerre contre les Amérindiens des Nations Natchez et Chickasaw.

Il participa sous les ordres du gouverneur de la Louisiane française, Étienne Périer à la reconstruction du Fort Rosalie qui avait subi certaines destructions après la guerre contre les Natchez.

En 1734, le gouverneur de la Louisiane française, Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville, le nomma au grade de gouverneur pour le commandement du Pays des Illinois en poste au Fort de Chartres.

Il participa à la Bataille d'Ackia qui eut lieu le 26 mai 1736, près de la ville actuelle de Tupelo dans l'État du Mississippi. Cette bataille faisait partie d'une lutte pour le contrôle du fleuve Mississippi entre les Français et les Amérindiens Chickasaw. Malgré le renfort des Choctaws, les Français furent battus par les Chickasaw soutenus par les Anglais. Il perdit la vie lors de cette bataille.

Pierre d'Artaguiette avait un frère, Bernard Diron d'Artaguiette, lieutenant du roi et inspecteur général pour la Louisiane française.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. La Louisiane française dans l'impasse: 1731-1743 Par Khalil Saadani