Paul Kenworthy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kenworthy.

Paul Kenworthy

Nom de naissance N. Paul Kenworthy Jr
Naissance 14 février 1925
Philadelphie, Pennsylvanie
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 15 octobre 2010 (à 85 ans)
Ventura, Californie
États-Unis
Profession Cadreur, réalisateur

N. Paul Kenworthy Jr, né à Philadelphie en Pennsylvanie, le 14 février 1925, et décédé à Ventura, en Californie, le 15 octobre 2010[1], est un cadreur et un réalisateur américain.

Carrière[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1940, Walt Disney entame une série de documentaires animaliers nommée True-Life Adventures. Plusieurs courts métrages sont réalisés dans cette série grâce à des séquences tournées par des naturalistes photographes[2]. Parmi les naturalistes qui soumettent des bobines de films aux studios Disney, Paul Kenworthy se fait remarquer par son film de doctorant à l'UCLA consacré aux insectes vivants dans le désert américain qui met en scène une guêpe aux prises avec une mygale[2]. Walt Disney rencontre Kenworthy et lui propose de repartir dans le désert pour ajouter de nouvelles scènes aussi spectaculaires[2]. Les séquences sont regroupées dans un film, le premier à être distribué par Buena Vista Distribution, et nommé Le Désert vivant[2]. Kenworthy est convaincu que le succès des courts métrages peut être reproduit avec ce long métrage mais en adoptant un style [de narration] divertissante[2]. Le format du Désert vivant devient par la suite le standard de la série True-Life Adventures[2].

Il est connu comme étant l'un des co-inventeurs du Kenworthy Snorkel Camera System[1] primé en 1978 lors de la 50e cérémonie des Oscars d'un Oscar pour une contribution technique aux côtés de William R. Latady.

Il a été nommé Disney Legends en 1988.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b N. Paul Kenworthy Jr. dies at 85
  2. a, b, c, d, e et f (en) Leonard Maltin, The Disney Films : 3rd Edition, p. 113.

Liens externes[modifier | modifier le code]