Parti démocratique sénégalais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Parti démocratique sénégalais

Présentation
Fondation 1974
Secrétaire général national Abdoulaye Wade
Fondateur Abdoulaye Wade
Représentation
Députés
12 / 150
Sénateurs
100 / 100
Orientations
Idéologie libéralisme
Affiliation internationale Internationale libérale
Alliance des Démocrates
Couleurs bleu
Informations
Siège Dakar
Site web www.pds.sn

Le Parti démocratique sénégalais (PDS), est un parti politique sénégalais, généralement considéré comme d’inspiration libérale, fondé en 1974 par l’avocat Abdoulaye Wade. Il est membre du Réseau libéral africain et de l’Internationale libérale.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1974, Léopold Sédar Senghor, dirigeant de l’Union progressiste sénégalaise (UPS) et président de la République depuis l’indépendance en 1960, décide en effet d’instaurer le multipartisme au Sénégal. Il avait longtemps résisté à cette idée expliquant qu’un pays en voie de développement avait plus besoin d’unité que de divisions. Échaudé par le bipartisme, Senghor a d’abord, en 1966, préféré absorber dans un nouveau parti, le Parti socialiste sénégalais (PS), son rival de toujours, le Parti du regroupement africain-Sénégal (PRA-S). Ce parti, interdit jusque-là, était celui de son ancien Premier ministre et opposant, Mamadou Dia, emprisonné à partir de 1962 pour tentative de coup d’État, puis gracié en 1974. Le multipartisme voulu par le président Senghor en 1974 est d’abord timide, se limitant à autoriser quatre formations politiques, dont le PDS dirigé par Abdoulaye Wade (qui fut l’avocat de Dia).

Le successeur du président Senghor, Abdou Diouf, ancien Premier ministre, instaure, lui, en 1981 le multipartisme intégral, donnant l’occasion à plus de 70 partis politiques de s’enregistrer.

Échéances électorales[modifier | modifier le code]

Résultats aux élections présidentielles
Année Candidat Voix (1er tour) Pourcentage (1er tour) Voix (2e tour) Pourcentage (2e tour)
1978 Abdoulaye Wade 17,38 %
1983 Abdoulaye Wade 161 067 14,79 %
1988 Abdoulaye Wade 291 869 25,80 %
1993 Abdoulaye Wade 415 295 32,03 %
2000 Abdoulaye Wade 31,00 % 58,10 %
2007 Abdoulaye Wade 1 914 403 55,90 %
Résultats aux élections législatives
Année Parti Voix Pourcentage Sièges Total
1978 PDS 17 / 100
1983 PDS 150 785 13,97 % 8 / 120
1988 PDS 275 552 24,74 % 17 / 120
1993 PDS 321 585 30,21 % 27 / 120
1998 PDS 19,20 % 23 / 140
2001 Coalition Sopi 931 617 49,60 % 89 / 120
2007 Coalition Sopi 1 190 609 69,21 % 131 / 150

Symboles[modifier | modifier le code]

Sa couleur est le bleu. Le symbole du parti, un épi de mil de couleur or, figure au centre de son drapeau bleu.

Organisation[modifier | modifier le code]

Permanence Oumar Lamine Badji à Dakar

Son siège se trouve à Dakar.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Propositions pour un code électoral démocratique, Dakar, 1986, 14 p.
  • Sénégal : la fraude electorale institutionnalisée, 1986, 40 p.

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Alan J. Day, Political Parties of the World, John Harper Publishing, 2001, 720 p. (ISBN 095362787X)
  • (fr) Jacques Mariel Nzouankeu, Les partis politiques sénégalais, Dakar, Clairafrique, 1984, 146 p.
  • (fr) Doudou Sidibé, Démocracie et alternance politique au Sénégal, Paris, L’Harmattan, 2006 (ISBN 2296004598)

Liens externes[modifier | modifier le code]