Nitroéthane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nitroéthane
Structures 2D et 3D du Nitroéthane
Structures 2D et 3D du Nitroéthane
Structures 2D et 3D du Nitroéthane
Identification
Nom IUPAC Nitroéthane
No CAS 79-24-3
No EINECS 201-188-9
Apparence liquide incolore, huileux, d'odeur caractéristique[1].
Propriétés chimiques
Formule brute C2H5NO2  [Isomères]
Masse molaire[4] 75,0666 ± 0,0028 g/mol
C 32 %, H 6,71 %, N 18,66 %, O 42,63 %,
Moment dipolaire 3,23 ± 0,03 D [2]
Diamètre moléculaire 0,498 nm [3]
Propriétés physiques
fusion −50 °C[1]
ébullition 114 °C[1]
Solubilité dans l'eau : 4.5 ml/100 ml à 20 °C (modérée)[1]
Paramètre de solubilité δ 22,7 MPa1/2 (25 °C)[5]
Masse volumique 1,05 g·cm-3[1]
d'auto-inflammation 414 °C[1]
Point d’éclair 28 °C[1]
Limites d’explosivité dans l’air en volume % dans l'air : 4.0-[1]?
Pression de vapeur saturante à 20 °C : 2,08 kPa[1]
Thermochimie
Cp
Propriétés électroniques
1re énergie d'ionisation 10,88 ± 0,05 eV (gaz)[7]
Propriétés optiques
Indice de réfraction \textit{n}_{D}^{25} 1,389 [3]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn



Transport
-
   2842   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

SIMDUT[8]
B2 : Liquide inflammable
B2,
SGH[9]
SGH02 : InflammableSGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotique
Attention
H226, H302, H332,
Écotoxicologie
LogP 0,2[1]
Seuil de l’odorat bas : 2,1 ppm
haut : 200 ppm[10]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le nitroéthane est un composé chimique organique de formule CH3CH2NO2.

C'est un liquide incolore, huileux, d'odeur caractéristique, lacrymogène (irritant pour les yeux et les voies respiratoires). Il peut altérer le sang, provoquer une cyanose et la formation de méthémoglobine. Une exposition à des concentrations élevées peut induire une altération de la conscience, éventuellement différée dans le temps.

Il émet des vapeurs susceptibles d’exploser après échauffement rapide à température élevée.

Il réagit avec les bases, les substances combustibles et les oxydants, avec risques d'incendie et d'explosion. En présence de bases fortes inorganiques, d’acides ou les combinaisons d'amines et d'oxydes de métaux lourds il forme des composés sensibles au chocs, qui se décomposent en brûlant et en émettant des fumées toxiques (oxydes d'azote)

C'est un produit toxique qui doit être étiqueté comme tel[11]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j NITROETHANE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. (en) David R. Lide, Handbook of chemistry and physics, CRC,‎ 16 juin 2008, 89e éd., 2736 p. (ISBN 142006679X et 978-1420066791), p. 9-50
  3. a et b (en) Yitzhak Marcus, The Properties of Solvents, vol. 4, England, John Wiley & Sons Ltd,‎ 1999, 239 p. (ISBN 0-471-98369-1)
  4. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  5. (en) James E. Mark, Physical Properties of Polymer Handbook, Springer,‎ 2007, 2e éd., 1076 p. (ISBN 0387690026, lire en ligne), p. 294
  6. (en) Carl L. Yaws, Handbook of Thermodynamic Diagrams, vol. 1, Huston, Texas, Gulf Pub. Co.,‎ 1996 (ISBN 0-88415-857-8)
  7. (en) David R. Lide, Handbook of chemistry and physics, CRC,‎ 2008, 89e éd., 2736 p. (ISBN 9781420066791), p. 10-205
  8. « Nitroéthane » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  9. Numéro index 609-035-00-1 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  10. « Nitroethane », sur hazmap.nlm.nih.gov (consulté le 14 novembre 2009)
  11. Fiche internationales de "sécurité chimique"