Nigel Barley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nigel Barley est un anthropologue anglais, né en 1947 à Kingston-upon-Thames (Grand Londres, Royaume-Uni). Après des études de langues à Cambridge, il a obtenu un doctorat en anthropologie sociale à Oxford.

Après divers emplois universitaires, il travaille au British Museum comme assistant-conservateur au département d'ethnographie jusqu'en 2003.

Son premier livre, Un anthropologue en déroute (1983), est un compte-rendu vivant et informatif de son travail auprès des Dowayo au Cameroun. Il a publié, en 2009, Un Rajah blanc à Bornéo (Petite Bibliothèque Payot).

Publications[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • Un anthropologue en déroute, 1983 (Payot, 1992)
  • Le retour de l'anthropologue, 1986 (Payot, 1994)
  • Le dernier voyage du révérend (Payot, 2004)

Indonésie et Singapour[modifier | modifier le code]

  • L'anthropologie n'est pas un sport dangereux, 1988 (Payot, 1997)
  • L'anthropologue mène l'enquête, 1991 (Payot, 2000)
  • Un Rajah blanc à Bornéo, La Vie de Sir James Brooke, 2003 (Payot, 2009)