Nicolas-François Guillard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nicolas-François Guillard est un librettiste français né à Chartres le 16 janvier 1752 et mort à Paris le 26 décembre 1814.

En 1776, Guillard participa au recueil intitulé Journée de l'Amour, ou Heures de Cythère aux côtés de la comtesse de Turpin de Crissé, Charles-Simon Favart et Claude-Henri de Fusée de Voisenon puis, l'année suivante, au Pot pourri, étrennes aux gens de lettres avec Jacques Pierre Brissot de Warville.

Guillard est l'auteur de plusieurs livrets d'opéras mis en musique par Gluck, Sacchini, Lesueur notamment. Ses œuvres sont le plus souvent écrites avec soin. Son tout premier livret, Iphigénie en Tauride, écrit pour Gluck constitue l'un meilleurs poèmes d'opéras du XVIIIe siècle au plan de la force dramatique, malgré quelques retouches effectuées par Gluck lui-même, qui composa sur ce texte son plus grand chef-d'œuvre.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]