Ngaju dayak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ngaju dayak
Pays Indonésie
Région Kalimantan
Nombre de locuteurs 890 000 (en 2003)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 nij
IETF nij

Le ngaju dayak (ou ngaju) est une langue austronésienne parlée en Indonésie, dans la province du Kalimantan central. La langue appartient à la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

La ngaju est la langue maternelle des populations dayak qui résident le long du Kapuas, du Kahayan, du Rungan et en partie le long du Barito et du Katingan[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le ngaju est une langue importante dans la région. Elle a longtemps été utilisée comme lingua franca dans les échanges entre les Ngaju et d'autres populations, tels que les Ma’anyan, les Ott Danum, les Lawangan ou les Malais de Banjar.

En 1858, August Hardeland rentre en contact avec les Ngaju et développe une littérature écrite, surtout chrétienne, basée sur le dialecte de pulau Petak.

Actuellement la langue doit faire face à l'expansion de la langue nationale, l'indonésien. Elle résiste mieux dans les zones rurales qu'en ville[2].

Classification[modifier | modifier le code]

Le ngaju est une des langues barito occidentales. Celles-ci, avec les autres langues barito sont parfois classées dans un sous-groupe, le grand barito.

Pour Adelaar (2005), les langues barito occidentales sont un des sous-groupes constituant le malayo-polynésien occidental.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent la phonologie du dialecte ngaju de Pulau Petak, les voyelles[3] et les consonnes[4].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] iː [] u [u] uː []
Moyenne o [o] oː []
Ouverte a [a] aː []

Allophones[modifier | modifier le code]

Une semi-voyelle peut s'insérer dans une séquence qui contient les voyelles [i] et [u][5].

  • [ˈbuɛʔ] ou [ˈbuʷɛʔ], « grand-père »
  • [ˈduɪt] ou [ˈduʷɪt], « argent »
  • [kaˈhiuʔ], [kaˈhiʲuʔ], « orang-outang »

Consonnes[modifier | modifier le code]

Bilabiales Alvéolaires Dorsales Glottales
Palatales Vélaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] c [c] k [k] ʔ [ʔ]
Sonore b [b] d [d] j [ɟ] g [g]
Fricative s [s] h [h]
Nasale m [m] n [n] ny [ɲ] ŋ [ŋ]
roulée r [r]
liquide l [l]
Semi-voyelle w [w] y [j]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com
  2. a et b Mihing et Stokhof, 1977, p. 49.
  3. Mihing et Stokhof, 1977, p. 53.
  4. Mihing et Stokhof, 1977, p. 49, 57.
  5. Mihing et Stokhof, 1977, pp. 50-51.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Adelaar, Alexander, The Austronesian Languages of Asia and Madagascar: A Historical Perspective, The Austronesian Languages of Asia and Madagascar, pp. 1-42, Routledge Language Family Series, Londres, Routledge, 2005 (ISBN 0-7007-1286-0)
  • (en) Mihing, T.W.J., et W.A.L. Stokhof, On the Ngaju Dayak Sound System, Miscellaneous Studies in Indonesian and Languages in Indonesia, Part III (éditeur: Soepomo Poedjosoedarmo), NUSA Linguistic Studies in Indonesian and Languages of Indonesia, volume 4, pp. 49-59, Jakarta, Badan Penyelenggara Seri NUSA, 1977.

Liens externes[modifier | modifier le code]