Langues malayo-polynésiennes occidentales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les langues malayo-polynésiennes occidentales sont des langues austronésiennes et constituent un des sous-groupes présumés des langues malayo-polynésiennes.

Classification[modifier | modifier le code]

Place parmi les langues malayo-polynésiennes[modifier | modifier le code]

La pertinence d'un groupe malayo-polynésien occidental reste une question ouverte, bien que ce sous-groupe soit souvent présenté comme clairement établi. Pour Blust (1999), le sous-groupe sert surtout à ranger les langues malayo-polynésiennes qui ne sont pas classées dans le sous-groupe central-oriental. Pour Blust, un proto-malayo-polynésien-occidental, si l'on le reconstruisait ne se différencierait pas du proto-malayo-polynésien[1]. Malgré cela, de nombreuses propositions de classification interne existent.

Classification interne[modifier | modifier le code]

Pour résoudre ce problème, Ross (1995), abandonne l'idée de présenter une classification génétique. Il fait la liste de vingt-quatre sous-groupes identifiables du malayo-polynésien occidental et la conçoit comme un point de départ pour des recherches ultérieures[2]. Adelaar reprend cette méthode et aboutit à vingt-trois groupes[3]:

Les différences avec Ross (1995) sont importantes. Celui-ci, par exemple, à la place des langues philippines, avait plusieurs sous-groupes, le batanique, le philippin du Nord, le méso-philipin, le philippin du Sud et le mindanao du Sud ainsi que les groupes de Sulawesi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adelaar, 2005, p. 14.
  2. Adelaar, 2005, p. 15.
  3. Adelaar, 2005, pp. 15-16.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Adelaar, Alexander, The Austronesian Languages of Asia and Madagascar: A Historical Perspective, The Austronesian Languages of Asia and Madagascar, pp. 1-42, Routledge Language Family Series, Londres, Routledge, 2005, ISBN 0-7007-1286-0

Voir aussi[modifier | modifier le code]