Mausolée des Samanides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le mausolée vu de face

Le mausolée des Samanides, ou tombeau d'Ismaïl, est le tombeau d'Ismaïl Ier à Boukhara. Construit vers 900, c'est l'un des chefs-d'œuvre de l'architecture funéraire islamique dont il est l'un des plus anciens exemples et le premier exemple connu de mausolée-koubba[1].

De plan carré et surmonté d'une coupole, il est entièrement construit de briques apparentes. Son décor a pour particularité d'imiter le tressage d'une vannerie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicole Gesché-Koning et Greet Van Deuren, Iran, service culturel et éducatif, musées royaux d'art et d'histoire, Bruxelles, 1993, p. 86

Sur les autres projets Wikimedia :