Masta Ace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Masta Ace

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Masta Ace à Calgary en 2005

Informations générales
Surnom Ase One
Nom de naissance Duval Clear
Naissance 4 décembre 1966 (47 ans)
Brooklyn, New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur
Genre musical Rap East Coast, rap hardcore, gangsta rap
Années actives Depuis 1988
Labels Cold Chillin' Records, Delicious Vinyl, JCOR Records, M3 Records
Site officiel mastaace.com

Masta Ace, de son vrai nom Duval Clear, (4 décembre 1966 à Brooklyn, New York – ), est un rappeur américain.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière en 1988 dans le milieu underground avec le collectif de Queensbridge, Juice Crew[1],[2] (avec Marley Marl, Mr. Magic, Roxanne Shanté, MC Shan, Craig G, Big Daddy Kane, Kool G. Rap & DJ Polo, Biz Markie et Tragedy the Intelligent Hoodlum).

C'est grâce à son apparition sur le morceau The Symphony qu'il devient connu sur la scène hip-hop américaine.

Il a également sorti quelques albums très respectés qui étaient néanmoins peu écoutés en dehors des puristes du genre.

Son titre le plus connu est Born to Roll sur son album Sittin' on Chrome en 1995, un remix du titre Jeep Ass Niguh, qui utilise un sample de Kraftwerk.

Son dernier album, A Long Hot Summer, a gagné les faveurs des critiques.

Au début de sa carrière, Masta Ace était très énergique (Cf. Jeep Ass Niguh). Il a également formé un groupe composé de six membres, Masta Ace Incorporated, avec lequel il a enregistré deux albums (SlaughtaHouse en 1993 et Sittin' on Chrome en 1995).

Depuis son album de 2001, Disposable Arts, Masta Ace est devenu beaucoup plus sérieux. Ses textes engagés mettent en lumière des faits et ses sentiments sur la vie urbaine américaine ainsi que ses doutes envers le hip-hop actuel happé par le commerce, d'où le titre de son album que l'on peut littéralement traduire « Art jetable ».

A Long Hot Summer, sorti en 2004, était censé être son dernier album.

Il revient en 2008 avec eMC, le premier groupe de son label M3. L'album The Show est une réussite pour les critiques et les fans voyant à travers eux la renaissance du rap new yorkais.

Masta Ace souffre de sclérose en plaques, maladie diagnostiquée en 2000[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Solo[modifier | modifier le code]

Avec Masta Ace Incorporated[modifier | modifier le code]

Avec eMC[modifier | modifier le code]

Avec Edo G[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Juice Crew », hiphop.sh (consulté le 12 décembre 2010)
  2. (en) Jason Birchmeier, Craig G Biography, Allmusic. Consulté le 27 janvier 2011
  3. (en) « Masta Ace Reveals He Has Multiple Sclerosis », HipHopDX (consulté le 19 juin 2014)