Manhattanhenge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue de la 42e rue vers l'ouest à 20 h 23 le 13 juillet 2006. Cette photographie montre le Soleil dans l'axe de la rue.

Manhattanhenge est un événement se produisant deux fois dans l'année, pendant lequel le soleil couchant s'aligne avec les principales rues orientées Est-Ouest de Manhattan, à New York[1].

Nom[modifier | modifier le code]

« Manhattanhenge » est un mot-valise dérivé de Manhattan, l'île où se produit le phénomène, et de Stonehenge[1], site mégalithique du Royaume-Uni dont l'alignement putatif des pierres avec le soleil à certaines dates est une théorie courante en archéoastronomie. On rencontre également l'expression « solstice de Manhattan » (« Manhattan Solstice » en anglais).

Le terme est popularisé en 2002 par l'astrophysicien Neil deGrasse Tyson[1].

Principe[modifier | modifier le code]

Manhattanhenge se produit dans les rues suivant le Commissioners' Plan, qui consiste en un plan en damier décalé de 29° par rapport à l'orientation est-ouest. Lors de Manhattanhenge, un observateur sur l'une des rues est-ouest (orientées, donc, de 299°) voit le soleil se coucher sur le New Jersey directement dans son axe. Le phénomène est particulièrement visible dans les 14e, 23e, 34e et 42e rues[1].

Manhattanhenge a lieu au coucher de soleil deux fois chaque année, vers le 28 mai et le 12 juillet, deux dates de part et d'autre du solstice d'été. En 2011, le phénomène a eu lieu le 21 mai à 20:17 et les 12 (plein soleil) et 13 juillet (demi-soleil), à 20:25[2],[3] En 2012, il s'est produit le 29 mai à 20:17 et le 12 juillet à 20:25 (demi-soleil), et le 30 mai à 20:16 et le 11 juillet à 20:24 (plein soleil)[2].

De façon similaire, dans l'autre sens, on peut observer le soleil se lever dans l'axe de ces rues vers le 5 décembre et le 8 janvier, dates de part et d'autre du solstice d'hiver[4],[5], sous réserve bien entendu de conditions météorologiques favorables. Tout comme les dates de solstices et d'équinoxes, les dates de Manhattanhenge varient légèrement d'année en année.

Phénomènes similaires[modifier | modifier le code]

Le même phénomène peut se rencontrer dans d'autres villes suivant un plan similaire. Il ne coïncide avec les équinoxes que si le plan hippodamien suit précisément une orientation nord-sud et est-ouest, aligné avec le vrai Nord et non le pôle Nord magnétique. La situation de Baltimore est assez proche, avec des levers de soleil le 25 mars et le 18 septembre, et des couchers de soleil le 12 mars et le 29 septembre[6]. À Chicago, le soleil couchant s'aligne avec les rues le 25 septembre, un phénomène connu comme « Chicagohenge »[7]. À Toronto, Torontohenge se produit au coucher de soleil le 25 octobre et le 16 février[8],[9]. Montréal connait un Montrealhenge le 12 juillet[10].

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d AFP, « "Manhattanhenge", l'alignement magique du soleil avec les rues de New York », sur leparisien.fr,‎ 13 juillet 2011 (consulté le 14 juillet 2011)
  2. a et b (en) Neil deGrasse Tyson, « Manhattanhenge », sur Planétarium Hayden
  3. (en) Rachel Lee Harris, « Hot City, a Guide », sur The New York Times,‎ 28 mars 2011
  4. (en) Neil deGrasse Tyson, « Sunset on 34th Street Along the Manhattan Grid », sur Natural History
  5. « "Manhattanhenge", l'alignement magique du soleil avec les rues de New York », sur RTFlash,‎ 16 juillet 2011
  6. (en) Frank Roylance, « Sunset on 'Manhattanhenge », sur Maryland Weather, The Baltimore Sun meteorology blog,‎ 13 juillet 2007
  7. (en) « Chicagohenge », sur Chicago Reader
  8. (en) « Torontohenge », Torontopedia
  9. (en) « Experience "Manhattanhenge" in Toronto », sur Gavan
  10. « Manhattanhenge and Montrealhenge », sur Urban Photo,‎ 14 juillet 2009
  11. (en) « Cover Flow: Fucked Up Share the Stories Behind Their Sleeves », sur Self-Titled Daily,‎ 4 janvier 2011
  12. (en) CSI: NY (TV series 2004– ) - Manhattanhenge (#6.9) sur l’Internet Movie Database
  13. (en) « Morning Glory (2010) », sur Rachel McAdams Online