Macropanesthia rhinoceros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La blatte rhinocéros (Macropanesthia rhinoceros) est une espèce de blatte de la famille des Blaberidae originaire d'Australie, particulièrement des régions tropicales du Queensland. Elle peut peser jusqu'à 35 g[1],[2], ce qui en fait la plus lourde blatte du monde, et mesurer jusqu'à 80 mm[1] (Blaberus giganteus est plus longue, mais plus légère). Elle peut vivre 10 ans[2].

Contrairement à beaucoup d'autres blattes, elle ne possède pas d'aile et n'est pas considérée comme une nuisance. Elle joue un rôle vital dans son écosystème en consommant des feuilles mortes, en particulier d'eucalyptus, et d'autres matières. Elle peut s'enterrer jusqu'à 1 mètre dans le sol[1], où elle a son gîte permanent. Les mâles se distinguent des femelles par leur « bêche » sur la tête, absente chez la femelle.

Macropanesthia rhinoceros atteint sa taille définitive après 12 ou 13 mues. Elle sort de son exuvie entièrement blanche, sauf les yeux. Cette espèce est ovovivipare.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « The rhinoceros cockroach...as a pet? » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-09 Consulté le 4 octobre 2011
  2. a et b (en) « Pet facts: giant burrowing cockroaches », Australian Broadcasting Corporation (consulté le 4 octobre 2011)

Bibliographie (en anglais)[modifier | modifier le code]

  • (en) A. R. Jex, M. A. Schneider, H. A. Rose et T. H. Cribb, « Local climate aridity influences the distribution of thelastomatoid nematodes of the Australian giant burrowing cockroach », Parasitology, vol. 134, no 10,‎ 2007, p. 1401–8 (liens PubMed? et DOI?)
  • (en) James D. Woodman, Paul D. Cooper et Victoria S. Haritos, « Cyclic gas exchange in the giant burrowing cockroach, Macropanesthia rhinoceros: Effect of oxygen tension and temperature », Journal of Insect Physiology, vol. 53, no 5,‎ 2007, p. 497–504 (liens PubMed? et DOI?)
  • (en) W.V Brown, H.A Rose, M.J Lacey et K Wright, « The cuticular hydrocarbons of the giant soil-burrowing cockroach Macropanesthia rhinoceros Saussure (Blattodea: Blaberidae: Geoscapheinae): analysis with respect to age, sex and location », Comparative Biochemistry and Physiology Part B: Biochemistry and Molecular Biology, vol. 127, no 3,‎ 2000, p. 261–77 (liens PubMed? et DOI?)

Sur les autres projets Wikimedia :