Dictyoptera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dictyoptera (genre).

Les dictyoptères (Dictyoptera) forment un super-ordre d'insecte. Il a longtemps été divisé en trois, les blatoptères (cafards, blattes ou cancrelats), les mantoptères (mantes) et les isoptères (termites) en raison de leurs grandes différences d'aspects, mais divers caractères : pièces buccales de type broyeur, tarse de 5 articles, aile antérieur en élytre, aile postérieure membraneuse repliable, pièces de cerques articulés et confection d'une oothèque (sauf chez les termites) ont justifié leur regroupement au sein d'un même super-ordre composé de 3 ordres. Il n'existe en 2011 que deux ordres au sein de Dictyoptera : Blattodea et Mantodea, Isoptera ayant été intégrée au sein de Blattodea.

Il existe aussi un genre Dictyoptera dans la famille des Lycidae, dans l'infra-ordre des Elateriformia.

Description des sous-ordres[modifier | modifier le code]

Blatte germanique ( Blatella germanica)

Classification phylogénétique[modifier | modifier le code]

Blattodea (les blattes)[modifier | modifier le code]

Bien connues de nos foyers, les blattes, cafards et autre cancrelats sont représentés par environ 3500 espèces dans le monde. La grande majorité vit en milieu tropical ; les espèces résidant dans nos contrées sont, elles, plus petites et se rencontrent souvent dans la litière végétale. Les blattes sont très plates, dotées de longues antennes, elles courent avec agilité à la tombée de la nuit. Les élytres sont souvent plus courts chez les femelles. Les ailes peuvent être complètes ou atrophiées, les formes ailées volant peu. Le pronotum très ample recouvre la tête. Les œufs sont pondus dans une oothèque que les femelles portent à l'extrémité de l'abdomen. Les petits ressemblent à des adultes dépourvus d'ailes.

Isoptera (les termites)[modifier | modifier le code]

Les termites sont des blattes sociales[1] polymorphes. Les plus archaïques se bornent à creuser des galeries dans le bois mort, mais la plupart élaborent d'énormes monticules de terre : les termitières. Quelque 2000 espèces sont recensées dans le monde. Les colonies sont constituées d'individus sexués, mâle et femelle (laquelle peut vivre très longtemps). Les femelles ne cessent de grandir, atteignant parfois jusqu'à 10 cm de long. Les ouvriers et les soldats constituent la grande majorité des effectifs. Les termites consomment essentiellement du bois (causant parfois d'énormes dégâts) dont ils digèrent la cellulose en abritant des bactéries ou des protozoaires dans leur estomac. Les ouvrières régurgitent la cellulose prédigérée pour en nourrir larves et soldats.

Mantodea (les mantes)[modifier | modifier le code]

Plus de 2000 espèces de mantes ont été décrites dans le monde, les spécimens sont d'assez grande taille, de 2 à 15 cm. Ces redoutables prédateurs chassent à l'affut, ils affichent donc une livrée monochrome se confondant avec leur support, de plus, leur aspect de feuille ou de brindille surprend toute proie passant à proximité. Les mantes ont un corps allongé que surmonte une tête très mobile posée sur un cou étroit. Les yeux sont saillants et les pièces buccales, de type broyeur, possèdent des mandibules très robustes (on s'en rend compte quand elles mordent). Les pattes antérieures ravisseuses sont la principale caractéristique de ces insectes. Le fémur et le tibia sont dotés d'épines acérées à leur face interne.

Coptotermes formosanus ( Termite de Formose)


Référence taxonomique[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Inward et al., Death of an order: a comprehensive molecular phylogenetic study confirms that termites are eusocial cockroaches DOI:10.1098/rsbl.2007.0102.