Macquaria novemaculeata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le bar australien (Macquaria novemaculeata) est un poisson carnassier catadrome vivant en Australie. C'est un poisson de taille petite à moyenne (20 à 30 centimètres de long pour un poids de 0,5 kilogramme en moyenne pour les poissons sauvages mais nettement plus pour les poissons d'élevage) trouvé dans les eaux douces et côtières de l'est de l'Australie très apprécié des pêcheurs.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un poisson au corps allongé, un peu aplati transversalement. Il a une nageoire caudale fourchue, une nageoire anale anguleuse, une deuxième nageoire dorsale souple alors que la première est de taille moyenne, pointue. La bouche est de taille moyenne et les yeux relativement grands apparaissent sombres en lumière tamisée, rouges en lumière forte. Les opercules portent des aiguilles acérées qui peuvent blesser profondément un pêcheur imprudent.

Migration[modifier | modifier le code]

Les bars australiens sont surtout des poissons de rivière mais doivent se reproduire en mer de sorte qu'ils passent la moitié (ou même plus) la plus chaude de l'année en rivière et l'hiver en mer. On peut résumer une année de poisson adulte de la façon suivante :

  • septembre : retour dans la parie aval des cours d'eau après la reproduction
  • octobre–novembre : remontée vers le milieu des cours d'eau
  • décembre–février : remontée maximale dans les eaux douces
  • mars–avril : lente redescente des cours d'eau en prévision de l'accouplement
  • mai : descente rapide vers les estuaires
  • juin–juillet–août : reproduction en mer (saison froide dans l'hémisphère austral).

Évidemment ce "timing" peut varier légèrement d'une région à l'autre et notamment en fonction des précipitations qui peuvent augmenter le débit des cours d'eau et en faciliter la remontée.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le régime alimentaire du bar australien est surtout à base de:

  • insectes terrestres notamment cigales.
  • invertébrés aquatiques particulièrement larves de Trichoptera.
  • crustacés d'eau douce (écrevisses) ou de mer (crevettes).
  • petits poissons notamment Philhypnodon grandiceps qui sont très communs dans les eaux douces.

Cependant ce sont de redoutables prédateurs qui se nourrissent de n'importe quel petit animal qui nage à proximité que ce soit une souris, un lézard ou une grenouille.

Sur les autres projets Wikimedia :