Lymnaea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les limnées (Lymnaea), ou lymnées sont des mollusques gastéropodes d'eau douce de la famille des Lymnaeidae.

Coquille de limnée
Coquille de Lymnaea auricularia

Alimentation[modifier | modifier le code]

Les limnées mangent surtout les algues microscopiques et les bactéries qui prolifèrent sur les plantes aquatiques et en aquarium sur les parois. Elles consomment également les algues ou les biofilms qui se forment en surface des eaux eutrophes stagnantes. Elles consomment des déchets organiques voire des plantes aquatiques quand elles n'ont pas d'autres nourriture à disposition, ce qui est évité en aquarium, en leur donnant des comprimés pour poissons phytophages ou de la salade bouillie.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Pour s'accoupler, les limnées se superposent et chacune féconde celle qui est placée immédiatement en dessous d'elle. Chaque limnée pond sur une plante ou une paroi une cinquantaine d'œufs adhésifs, visqueux, transparents, groupés en boudins de 3 à 5 cm de long. Cette ponte peut se reproduire tous les deux jours en été.

Quelques dix jours après la ponte, les jeunes limnées brisent la membrane qui les tient encore prisonnières. Elles se dispersent et grandissent assez rapidement si le milieu leur est favorable. Chaque mois leur coquille s'agrandit d'une spire jusqu'à la taille adulte qui est de sept spires.

Respiration[modifier | modifier le code]

Les limnées sont dotées de poumons. Elles doivent donc remonter régulièrement à la surface pour respirer (par un tube sur le flanc, qui s'ouvre lorsque la limnée atteint la surface).

Hôte[modifier | modifier le code]

Comme d'autres mollusques aquatiques, la limnée abrite des parasites. Elle véhicule notamment un des stades de développement de la grande douve, de la distomatose hépatique, des parasites du genre Trichobilharzia, apparentés aux vers plats, dont l’hôte final est le canard, mais dont les larves (cercaires) peuvent toucher les baigneurs (dermatite du baigneur : démangeaisons de la peau et infections aux points de pénétration).

En aquarium, il est pour cette raison utile de se procurer une souche d'élevage saine auprès d'éleveurs reconnus.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

D'après ITIS et l'article homologue anglais de Wikipédia :

Élevage[modifier | modifier le code]

Les limnées sont faciles à élever et sont pour cette raison parfois utilisées par les enseignants ou comme animal de laboratoire. En général elles préfèrent les eaux lentes, fraîches et abondamment plantées. La petite limnée (Galba truncatula) peut être élevée comme nourriture d'appoint pour grands cichlidés (par exemple les tilapias) et les tortues aquatiques.

La limnée ovale ou commune (Radix balthica), dont l'élevage est aisé en aquarium, se rend utile en supprimant les algues collées sur les vitres.

L'accouplement n'est pas réciproque, une seule limnée assume le rôle de mâle. Protégé par une membrane relativement solide, la capacité d'extension et de torsion de cet escargot atteste de son évolution. Seul point faible, la limnée ne possède pas d'opercule pour se protéger quand elle se rétracte dans sa coquille.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]