Lycée de Tsarskoïe Selo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

59° 43′ 03″ N 30° 23′ 49″ E / 59.7175, 30.39694 ()

Aspect actuel du lycée de Tsarskoïe Selo
Le jeune Alexandre Pouchkine, âgé de 14 ans, déclamant un de ses poèmes devant le vieillissant Derjavine au Lycée. Tableau d'Ilya Repine (1911)

Le lycée impérial de Tsarskoïe Selo (en russe : Императорский Царскосельский лице́й), ouvert le ) à Pouchkine, était un établissement destiné à l'éducation de la jeunesse aristocratique russe. Des jeunes gens nobles, âgés de dix à douze ans, y ont été admis pour étudier le programme des classes supérieures de l'école secondaire classique durant les trois premières années, les trois années suivantes comprenaient les matières universitaires.

Le lycée disposait d'un internat où chaque élève avait sa chambre à l'étage supérieur. Certains professeurs étaient étrangers : le Suisse David de Boudry, frère du conventionnel Jean-Paul Marat, marqua durablement ses élèves, dont le poète Alexandre Pouchkine, qui y fit ses études de 1811 à 1817, y composa ses premiers poèmes et y fut remarqué par le célèbre poète russe Gavrila Derjavine.

En 1937, la ville fut d'ailleurs rebaptisée « Pouchkine » en l'honneur du plus célèbre élève du lycée.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1710, Pierre le Grand offrit à sa seconde épouse Catherine I un modeste domaine en pierre composé de six chambres uniquement. Leur fille Élisabeth Petrovna le transforma en un palais luxueux. Un village se développa autour du palais sous le nom de « Tsarskoïe Selo » (Village du tsar).

Le lycée de Tsarskoïe Selo déménage le 6 septembre 1843 à Saint-Pétersbourg et devient le lycée impérial Alexandre.

Musée[modifier | modifier le code]

C'est un bâtiment classique relié par une arche au flanc ouest du palais de Catherine. Depuis 1949, l'ancien lycée abrite le musée consacré à Pouchkine lycéen et à l’histoire de cet établissement d'éducation destiné aux fils de la noblesse.

Élèves célèbres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :