Nikolaï Goumilev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nikolaï Goumilev, étudiant au lycée de Tsarskoïe Selo.

Nikolaï Stepanovitch Goumilev (en russe : Никола́й Степа́нович Гумилёв), né le à Kronstadt et mort le près de Saint-Pétersbourg, est un poète russe influent, fondateur du mouvement poétique appelé acméisme.

Époux de la célèbre poétesse Anna Akhmatova, il est le père de l'historien Lev Goumilev.

Son nom de famille compte de nombreuses variantes orthographiques : en anglais Gumilev, Goumilov, Goemilov, Goemiljow, Gumilyov, en français vieilli Goumileff, Gumileff, en lituanien Gumiliovas, etc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Goumilev est une figure littéraire et poétique importante de la Russie pré-soviétique. Il était passionné par l'Afrique et fut un militaire courageux, qui reçut par deux fois la Croix de Saint-Georges. Sa poésie eut une grande influence sur la jeunesse de son époque. En 1911, il fonda avec Sergueï Gorodetski (en) la Corporation des poètes (en russe : Цех поэтов) qui donnera naissance au mouvement acméiste. Il est également le cofondateur de l'Union des écrivains de toutes les Russies.

N'ayant jamais dissimulé le mépris qu'il portait aux bolcheviks illettrés, il fut arrêté en 1921 pour « complot monarchiste » dans ce que les historiens considèrent comme une des premières affaires montées de toutes pièces par la Tcheka. Il fut exécuté en août 1921 en compagnie des autres membres de la conspiration de Tagantsev (en).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Nikolaï Goumilev, Poèmes, trad. du russe et présentés par Serge Fauchereau, éd. Le Murmure, 2003, (ISBN 2-915099-03-0)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Anne Faivre Dupaigre, Acméisme, in Dictionnaire International des Termes Littéraires, consultable en ligne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]