Ludovico de Verthema

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ludovico de Verthema ou di Varthema, né à Bologne vers 1470, décédé en 1517 aussi connu sous le nom de di Barthema ou Vertomannus était un écrivain et voyageur italien.

Il fut le premier Occidental (et le seul jusqu'à la fin du XVIIe siècle) à visiter la Mecque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Explorations[modifier | modifier le code]

C'est vers l'année 1500 qu'il entreprit le voyage qui devait le rendre célèbre. Il ne s'y était décidé que par amour de la découverte et par esprit d'aventure. Après avoir parcouru la Syrie et l'Égypte, étant soldat de profession (probablement artilleur), il s'engage dans le corps des Mamelouks après s'être converti à l'Islam.

Comme le prescrivait la religion musulmane, il se rendit en pèlerinage à la Mecque. Il déserta de l'armée, et suspecté d'être un espion chrétien, il fut jeté en prison à Aden. Il parvint à s'évader grâce à l'aide d'une des femmes du sultan et prit la fuite à travers le Yémen : il fut le premier Européen à atteindre Sanaa. Il visita ensuite successivement la Somalie, l'Inde, la Perse, Ceylan, la Birmanie, Sumatra et les Moluques.

Retour en Europe[modifier | modifier le code]

Frontispice d'Itinéraire le livre dans lequel Ludovico de Varthema raconte ses voyages, version hollandaise, 1654

Il revient en Europe en 1508 et en 1510 il publie à Rome sous forme de chronique le récit détaillé de son voyage, intitulé « Itinéraire » (Itinerario). Cette Œuvre obtint un succès considérable et fut traduite en près de cinquante langues (la première page de la version hollandaise est représentée ci-contre). Le succès du livre s'explique dans la mesure où il décrivait des terres jusqu'alors inconnues des Européens.

Pour aller plus loin[modifier | modifier le code]

Voyage de Ludovico de Varthema en Arabie & aux Indes orientales (1503-1508). Avant-propos de Geneviève Bouchon, préface de Jean Aubin, traduction de Paul Teyssier, Chandeigne, 2004.