Louis-Robert Carrier-Belleuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Louis-Robert Carrier-Belleuse

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Photo de Manuel

Naissance 4 juillet 1848
Paris
Décès 14 juin 1913
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Activités Peintre et sculpteur
Maîtres Albert-Ernest Carrier-Belleuse, Gustave Boulanger, Alexandre Cabanel

Louis-Robert Carrier-Belleuse né le 4 juillet 1848 mort le 14 juin 1913 est un peintre et sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le frère du peintre Pierre Carrier-Belleuse et le fils d'Albert-Ernest Carrier-Belleuse dont il fut l'élève. À l'école des beaux-arts il suit les leçons de Gustave Boulanger et d'Alexandre Cabanel[1].

Il reçut un prix au salon 1881 comme peintre et un autre au salon 1889 comme sculpteur. Il travailla auprès de son père à la Manufacture de Sèvres, qui en était le directeur artistique depuis 1875. En 1877, il acquit auprès de Théodore Deck une première expérience du travail de la céramique et participa au concours de Sèvres en 1882. Il dessina des modèles pour la Faïencerie de Choisy-le-Roi dont il devint, en 1889, le directeur artistique.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Une équipe de bitumiers, 1883 (Musée du Luxembourg) transféré au musée (?)
  • Porteurs de farine, 1885, (Musée du Petit Palais)
  • Nymphe & satyre, marbre (Musée Jules Chéret à Nice)
  • La corvée
  • Les Petits Ramoneurs, (Musée de Rochefort)
  • Une Petite Curieuse, (Musée de Rochefort)
  • Marchand de Journaux, (Musée de Rochefort)
  • Projet pour une coupe d'orfèvrerie, Sanguine/craie blanche (Musée d'Orsay)
  • Tombeau de Président Justo Rufino Barrios au Guatemala 1892
  • Le Monument National du Costa Rica.
  • " les joueurs d'echecs" musée de besançon

Notes et sources[modifier | modifier le code]

  1. Larousse mensuel 1911-1913 septembre 1913

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :