Loris grêle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loris et Loris (homonymie).

Loris tardigradus

Le loris grêle (Loris tardigradus) est une des deux espèces du genre de primates strepsirrhiniens Loris, qui appartient à la famille des Loridae. Le genre ne se rencontre qu'en Asie. Les Loris sont de mœurs nocturnes, chassant des insectes lents. Ils sont l'un des rares mammifères (avec certaines espèces de musaraignes), et le seul parmi les primates, à sécréter une toxine.

Les Loris possèdent une faible acuité gustative, ce qui leur permet de consommer des proies, comme certaines espèces de punaises, à l'odeur et au goût repoussant pour la plupart des animaux. Ils sont ainsi adaptés à une niche écologique pour laquelle les concurrents insectivores sont peu nombreux.

Répartition géographique.

Rarissime, le taxon Loris tardigradus nicticeboides (loris grêle des plaines d'Horton) n'a été vu que cinq fois depuis 1937. La quatrième fois avait été en 2002 et depuis on craignait sa disparition totale. Il vient d'être à nouveau vu (et cette fois photographié, il s'agit d'un mâle adulte) à la fin de l'année 2009 dans le massif montagneux du centre du Sri Lanka[1].


Pour empêcher son extinction et celle d'autres espèces ayant peu de cousins proches, la Société zoologique de Londres a lancé un programme d'identification et d'aide à destination des créatures uniques les plus vulnérables de la planète. Baptisé EDGE (Évolutionnairement distinctes et internationalement menacées), ce projet de collecte de fonds a dressé une liste des 100 premiers mammifères possédant des caractéristiques inhabituelles et étant menacés d'extinction. Au cours des prochaines années, EGDE espère engager des campagnes en faveur de ces espèces.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :