Logo (Mali)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo
Administration
Pays Drapeau du Mali Mali
Région Kayes
Cercle Kayes
Maire Boniface Diagnoko (URD)
élu(e) en 2009[1]
Démographie
Population 13 873 hab. (2009)
Population précédent recensement 9 967 hab. (1998)
Taux de croissance annuel moyen 3.1 %
Géographie
Coordonnées 14° 17′ 00″ N 11° 15′ 55″ O / 14.283333, -11.26527814° 17′ 00″ Nord 11° 15′ 55″ Ouest / 14.283333, -11.265278  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mali

Voir la carte administrative du Mali
City locator 14.svg
Logo

Géolocalisation sur la carte : Mali

Voir la carte topographique du Mali
City locator 14.svg
Logo

Logo est une commune du Mali, dans le cercle et la région de Kayes. Le village de Kakoulou en est le chef-lieu[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le royaume du Logo, royaume khassonké est fondé par Dra Makan Sissoko, originaire du Diébé (Kéniéba) [2].

Le Royaume de Logo était hostile à la pénétration coloniale française. Sabouciré constituait pour les français un « verrou » qui fallait faire sauter pour poursuivre la colonisation vers Bafoulabé. Le 22 septembre 1878, la troupe conduite par le lieutenant-colonel Reybaud, partie le 11 septembre de Saint-Louis (Sénégal) arrive à Sabouciré. Constituée de 585 hommes, 4 canons et 80 chevaux, elle affronte pendant cinq heures la troupe du roi Niamodi Sissoko. À l’issue d’un combat sanglant (13 morts et 51 blessés chez les Français et 150 morts dont le roi Niamodi Sissoko du côté du royaume de Logo), les français l’emportent. Cette bataille marque la première résistance à la pénétration coloniale dans le territoire malien[3]. En mémoire de cette bataille, le président de la république Amadou Toumani Touré a lancé le mois du cinquantenaire de l’indépendance du Mali le 1er septembre 2010 à Sabouciré[4].

Le 14 novembre 2011, le Conseil des ministres a adopté un projet de décret relatif au classement dans le patrimoine culturel national du site historique du champ de bataille de Logo Sabouciré [5].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé dans le sud du cercle de Kayes sur le fleuve Sénégal, la commune de Logo est limitée au nord par la commune Hawa Dembaya, au Sud par la commune de Diamou, à l’Est par la commune de Ségala et à l’Ouest par la commune de Sadiola[2].

La commune, qui couvre une superficie de 30 Km2 est constituée de 19 villages : Bankamé, Dembagnouma, Dinguira, Djimékon, Fanguiné-koto, Fanguiné-kouta, Farakotossou, Kakoulou, Karaya, Kérouané, Lakafia, Maloum, Maréna, Marintouro, Modincané, Moussawaguya, Sabouciré, Sambaga, Tintiba[2].

La population, essentiellement composée de Khassonkés, compte également des Malinkés et quelques Soninkés et Peuls[2].

Transport et économie[modifier | modifier le code]

L’activité économique principale est l’agriculture avec la culture de céréales (mil, maïs) et des légumes, et l’élevage[2].

La route est impraticable pendant la saison des pluies. La traversée du fleuve se fait en pinasse et pirogue[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Informations sur les élus », sur Ministère de l’Administration territoriale et des Collectivités locales,‎ 12 août 2009 (consulté le 18 mars 2010)
  2. a, b, c, d, e, f et g Commissariat à la Sécurité Alimentaire (CSA)Projet de Mobilisation des Initiatives en matière de Sécurité Alimentaire au Mali(PROMISAM), « Plan de sécurité alimentaire de la commune rurale de Logo 2007-2011 », République du Mali,‎ 2006 (consulté le 26 février 2011)
  3. B.M. Sissoko, « Histoire : la grande histoire de la bataille de Sabouciré », L’Essor,‎ 23 septembre 2009 (lire en ligne)
  4. Yousssouf Diallo, « Lancement du mois du Cinquantenaire à Sabouciré : L’Armée malienne nous a fait revivre le 22 septembre 1878 », 22 septembre,‎ 6 septembre 2010 (lire en ligne)
  5. Gouvernement, « Conseil des Ministres du 23 novembre 2011 », Journaldumali.com,‎ 23 novembre 2011