Liste des évêques de Senlis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Ancien diocèse de Senlis.

Évêché de Senlis[modifier | modifier le code]

(Dioecesis Silvanectum)

Le siège est supprimé le 29 novembre 1801. Le territoire du diocèse est rattaché à celui de Beauvais.

Liste des évêques[modifier | modifier le code]

Sont évêques :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ou Riwal ?, à cette époque des Empereurs bretons étaient à Trêves, Maxime, Britto archevêque de Trêves
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Nommé par certaines sources, mais pas par d'autres. Existence incertaine.
  3. Peut être l'évêque des Bretons en 461, cité par Léon Fleuriot dans "Les origines de la Bretagne"
  4. Dom Morice, l’historien, a révélé que dans la collégiale de Saint Frambourg, se trouvent (vaient) les dépouilles de sainte Landouene (Lanwen ?) et de saint Eusèbe
  5. Évêque Breton Gonothigernus (Gontierne), en 549 au concile d'Orléans, Tigern, tiern, mots breton/gaulois, sens de seigneur, voir Léon Fleuriot, le même qu'Hodirnus sans doute
  6. Préfixe mac, fils en breton/gaulois
  7. Évêque d'Exmes (Ornes), le pagus Oximensis (Osismes),Litharedus, évêque des Osismes, au concile d’Orléans en 511, après le bapteme de clovis, les noms deviennent germaniques
  8. Dernier évêque nommé par élection.

Sources[modifier | modifier le code]

  • La grande encyclopédie inventaire raisonné des sciences, des lettres et des arts - volume vingt-neuvième, pages 996 et 997 - Paris (1885-1902).
  • Trésor de chronologie, d'histoire et de géographie pour l'étude et l'emploi des documents du Moyen Âge, par M. le comte de Mas-Latrie; page 1488 - Paris - V. Palmé (1889) (consultable sur http://gallica.bnf.fr)
  • L'annuaire pontifical, sur le site http://www.catholic-hierarchy.org, à la page [1]