Lincoln Near-Earth Asteroid Research

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

33° 49′ 05.3″ N 106° 39′ 33″ O / 33.818139, -106.65917 ()

Le Lincoln Near-Earth Asteroid Research (LINEAR) est un projet de recherche conjoint de l'US Air Force, la NASA et le laboratoire Lincoln du MIT. Au 21 octobre 2004, LINEAR avait détecté 211 849 nouveaux objets célestes dont au moins 1 622 objets géocroiseurs et 142 comètes ; au 31 décembre 2007, le chiffre était monté respectivement à 225 957 astéroïdes découverts, 2 019 objets croiseurs et 236 comètes. Toutes ces découvertes ont été faites grâce à des télescopes robotisés.

Ce projet commença à exploiter en 1996 un système de recherche d'objets géocroiseurs (NEO en anglais) utilisant un télescope Ground-based Electro-Optical Deep Space Surveillance (GEODSS) de 1 m de diamètre. Les instruments GEODSS utilisés par le programme LINEAR sont situés sur le site d'essais du laboratoire Lincoln au White Sands Missile Range situé à Socorro au Nouveau-Mexique. Les données sont ensuite envoyées au laboratoire Lincoln sur la base aérienne Hanscom située à Lexington dans le Massachusetts.

Entre mars et juillet 1997, un détecteur CCD de 1 024 × 1 024 pixels était utilisé lors des tests et, bien que ce capteur CCD ne couvrit qu'environ un cinquième du champ du télescope, quatre NEOs furent découverts. En octobre 1997, un capteur CCD de grande taille (1 960 × 2 560 pixels) qui couvrait la totalité du champ du télescope (soit 2 degrés carré) fut utilisé avec succès pour découvrir 9 nouveaux NEO. Cinq autres NEO furent trouvés entre novembre 1997 et janvier 1998 lorsque les deux détecteurs CCD (petite et grande taille) furent utilisés simultanément.

À partir d'octobre 1999, un deuxième télescope de 1 m a été ajouté au dispositif de recherche. En 2002, un troisième télescope de 0,5 m de diamètre a été installé pour assurer les observations de suivi des découvertes faites par les deux télescopes principaux de 1 m. Actuellement, les télescopes de LINEAR observent chaque zone de ciel 5 fois par soirée, l'essentiel des recherches se concentrant autour du plan de l'écliptique où la plupart des NEO sont attendus. La sensibilité de leurs capteurs CCD, et en particulier leur débit élevé de sortie des données, permettent à LINEAR de couvrir de vastes zones du ciel chaque nuit. Actuellement, le programme LINEAR est à l'origine de la majorité des découvertes d'objets géocroiseurs.

Le responsable principal du projet est Grant Stokes, aidé de Jenifer Evans et d'Eric Pearce[Quand ?].

En plus de la découverte de plus de cent mille astéroïdes (133 590 numérotés au 1er septembre 2012), LINEAR est aussi à l'origine de la découverte, de la redécouverte ou de la codécouverte de plusieurs comètes périodiques, dont 11P/Tempel-Swift-LINEAR, 146P/Shoemaker-LINEAR, 148P/Anderson-LINEAR, 156P/Russell-LINEAR, 158P/Kowal-LINEAR, 160P/LINEAR (LINEAR 43), 165P/LINEAR (LINEAR 10), et 176P/LINEAR (LINEAR 52, qui est l'un des cinq objets classés à la fois comme comète et comme astéroïde (118401) LINEAR). Le 3 février 2014 est découverte la comète périodique 209P/LINEAR.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]